google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Le ramadan oblige : Quand les femmes séduisent autrement


Rédigé le Vendredi 16 Avril 2021 à 14:22 | Lu 152 fois | 0 commentaire(s)



Le mot «bébé» que les femmes prêtent aux hommes trouve tout son sens et sa quintessence à l’heure de la rupture du jeûne. En effet, ce moment est une occasion en or pour la femme de gâter son mari et lui servir à manger avec une attention toute particulière, comme le ferait une mère pour son fils. Cet exercice demande un certain nombre de choses : changement de comportements, renouvellement de la vaisselle, usage systématique de nappes de tables, entre autres.


Le ramadan oblige : Quand les femmes séduisent autrement
La femme sénégalaise a une particularité que lui reconnaît le monde entier. En matière de pédanterie, on peut affirmer sans risque de se tromper qu’elles font partie des plus pédantes lorsqu’il faut faire plaisir à leurs maris. Cette façon d’être des Sénégalaises plaît à beaucoup de nationalités étrangères, notamment dans la sous-région, mais cela demande aussi un certain nombre de sacrifices.

Il faut savoir anticiper sur son agenda et planifier sa cuisine ; c’est la raison pour laquelle elles sont hyper réactives à tous les coups dans chaque situation qui se présente à elles.

Durant le mois béni de Ramadan, dans le cahier de la charge de la femme sénégalaise, on retrouve inscrit en gros en elle, un caractère assouplissant plus doux comme femme soumise, des phases de générosités dénuées de toutes mauvaises pensées, le renouvellement de la vaisselle et des ustensiles, l’agrément supplémentaire des jolies nappes de tables et autres babioles…

Les femmes sénégalaises respectent foncièrement cette coutume du bien-faire les c hoses (defar ba mu bax). Dans cette optique, une descente dans les rues de la capitale, Dakar, nous a permis de recueillir des avis précieux sur la question.

Trouvée devant sa table, garnie de denrées alimentaires destinées à la vente, Awa Diagne ne peut s’empêcher de laisser surprendre par son sourire avant de répondre à notre question : «Je n’attends pas le mois béni de Ramadan pour changer de vaisselles, mais je reconnais que je renforce, j’achète des nappes de tables, des vaisselles et tout. Nous devons faire de notre mieux pour faire plaisir à nos maris, c’est impératif chez nous. En plus, quand ton mari voit toute cette attention, ça peut créer la bonne ambiance».

Non loin de notre précédente interlocutrice, nous faisons la rencontre d’une autre jeune femme, Mame Anta : «La femme sénégalaise est très pédante et elle se donne corps et âme pour être à la hauteur et satisfaire son mari. Si les femmes ont les moyens de changer de vaisselles, vraiment, je crois que c’est une bonne chose».

Avant de rebrousser chemin, on tombe sur Mouhamed, qui n’hésite pas à se à se mêler de la partie en se prononçant sur la question : «Les femmes sénégalaises sont braves, franchement ! La plupart d’entre elles n’ont qu’un seul souci : faire plaisir à leurs partenaires. Mais il faut se dire aussi que les femmes qui attendent seulement le Ramadan pour être aux petits soins avec leurs maris devraient savoir que le bienfait ne devrait pas juste attendre le Ramadan».
Tribune


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT