google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Le Real Madrid face à l'épineux chantier des prolongations


Rédigé le Vendredi 27 Novembre 2020 à 16:14 | Lu 354 fois | 0 commentaire(s)



L'été prochain, plusieurs joueurs du Real Madrid arriveront en fin de contrat. En coulisses, les Merengues s'activent sur ces dossiers chauds


Une gestion à repenser. Avec la crise sanitaire et économique liée à la covid-19, les clubs de football doivent faire face à des pertes colossales, notamment en matière de merchandising et de billetterie. Et le Real Madrid n'échappe pas à la règle. Cela a eu un impact sur la gestion du dernier marché des transferts estival où les pensionnaires du stade Santiago Bernabéu se sont surtout évertués à dégraisser au maximum. Cela a également des conséquences sur le plafond salarial du club de la capitale espagnole fixée par la Liga.

Il s'agit du montant que le Real Madrid peut dépenser en salaires de joueurs, staff et membres de l'équipe réserve. Celui-ci est donc passé de 641 M€, en 2019-2020, à 468,5 M€ cette année. Ce qui est nécessaire en cette période de crise, mais qui compte aussi au moment de négocier d'éventuelles prolongations de contrat. Et l'écurie présidée par Florentino Pérez a plusieurs dossiers chauds à gérer. En haut de la pile, on retrouve celui consacré à Sergio Ramos. A 34 ans, le défenseur central est un capitaine et leader incontesté et incontestable. Avec lui et sans lui, cette équipe madrilène n'est plus la même. Alors forcément, les Merengues veulent absolument garder un élément fidèle au club depuis 2005.

Sergio Ramos, le dossier prioritaire
Depuis plusieurs mois, on entend parler d'une possible prolongation de celui qui est l'un des meilleurs à son poste aujourd'hui. Mais les mois passent et les parties ne semblent pas s'être mises encore d'accord. Plusieurs points les opposeraient. Madrid lui offrirait un bail de un an plus une année supplémentaire, alors que le clan Ramos, lui, veut un contrat de deux ans. Le salaire aussi serait au coeur des débats. L'international espagnol voudrait passer d'un salaire 12 M€ à 15 M€ annuel. En position de force, Sergio Ramos patiente tranquillement, tout en voyant plusieurs candidats se presser à sa porte. Liverpool, Manchester City, Manchester United, Chelsea, Arsenal et Tottenham sont sur les rangs. Le PSG aussi, avec Neymar en conseiller de luxe.

Mais la tendance actuelle est plutôt de rester au sein de la Casa Blanca pour le footballeur né en 86. Son entraîneur, Zinedine Zidane, veut absolument le voir continuer à Madrid. «Je veux que Sergio soit bien, que le club aussi et que cela continue comme cela a toujours été. Sergio est notre leader, quelqu’un d’important ici, il l’a démontré et il continue à le faire. (...) J’espère que la situation entre Sergio et le club se règlera rapidement pour le bien de tous». Des mots qui doivent faire plaisir au joueur, discret sur le sujet. Son frère et agent, René Ramos, a seulement commenté : « je ne parle pas de ce sujet, c'est entre le club et nous. Un cadeau annoncé pour Noël ? Je ne peux rien avancer pour l'instant.» Il faudra donc encore patienter pour connaître l'issue de ce feuilleton.

D'autres dossiers chauds à gérer pour 2021 et 2022

Autre dossier à gérer : celui de Luka Modric. A 35 ans, le milieu de terrain a entamé sa neuvième saison au sein de la maison blanche. Un club où il a su devenir indispensable dans l'entrejeu et remporter des titres collectivement comme individuellement, lui qui a notamment gagné le Ballon d'Or 2018. Malgré la concurrence, le Croate (13 matches toutes compétitions confondues, 2 buts), sous contrat jusqu'en 2021, est déterminé à rester comme indiqué mardi en conférence de presse. «Je l'ai dit à de nombreuses reprises. Je suis très heureux ici et je voudrais y terminer ma carrière. Nous verrons ce qu'il se passe. Vous m'avez posé la question à de nombreuses reprises et j'ai toujours donné la même réponse. Je me sens bien et je veux continuer au Real Madrid aussi longtemps que je peux aider l'équipe ».

Il a ajouté : «c'est comme ça que je me sens en ce moment. Mais je ne sais pas ce qu'il peut se passer dans le futur. Si vous me demandez si je veux continuer, la réponse est oui, je veux continuer. Qui ne voudrait pas continuer sa carrière ici ? Mais cela dépend de beaucoup de choses. Donc nous verrons. Personne ne sera plus heureux que moi si cela continue». Un bel appel du pied envoyé à la direction merengue. Une direction qui semble prendre son temps et qui aurait fixé une condition, à savoir lui offrir une rallonge d'une année seulement, soit jusqu'en juin 2022. Affaire à suivre. Lucas Vazquez (29 ans) pourrait, lui aussi, être libre l'été prochain. Polyvalent, l'Espagnol répond toujours présent quand Zizou fait appel à lui.

Et il peut compter sur son entraîneur, qui veut le voir rester à tout prix. «C'est un Canterano et Madrid l'a dans son cœur. Je suis heureux pour lui et pour l'équipe. Je ne pense pas que ce soit possible qu’il ne renouvelle pas son contrat. C'est un joueur qui est ici chez lui et le Real Madrid le sait. Lui et Nacho sont là depuis longtemps et il mérite de rester ici». Il reste à connaître le son de cloche de la direction madrilène. Une direction qui doit aussi voir plus loin puisque plusieurs éléments, comme Karim Benzema, Raphaël Varane, Nacho, Marcelo, Dani Carvajal, Isco ou encore Gareth Bale, prêté à Tottenham; seront libres en juin 2022. Tout comme leur entraîneur Zinedine Zidane. Le chantier des prolongations agite plus que jamais la Casa Blanca !



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT