google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Kalidou Kanté avait asséné 8 coups de couteaux à son beau-frère : il écope une peine d’un an de prison ferme


Rédigé le Samedi 3 Octobre 2020 à 12:44 | Lu 657 fois | 0 commentaire(s)



Le nommé Kalidou Kanté, tôlier âgé de 34 ans, a comparu hier à l’audience des flagrants délits du tribunal de grande instance (Tgi) de Dakar. Il répondait des faits de coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité de travail (Itt) de 30 jours à son adversaire.


Kalidou Kanté avait asséné 8 coups de couteaux à son beau-frère : il écope une peine d’un an de prison ferme
Les faits pour lesquels le nommé Kalidou Kante a comparu hier à l’audience des flagrants delits du TGI de Dakar remontent à la date du 27 aout dernier a Khar Yalla. Ce jour-là, le pire a été évite de justesse lors d’une bagarre entre le prévenu et son beau-frère Bissinty Mendy. Victime du vol de sa télévision écran plat, Kalidou Kante est entre dans une colère noire tout en soupçonnant son beau-frère.

« Le jour du vol, j’ai quitté la maison à 10h pour me rendre au boulot. Trente minutes après, ma femme m’a contacté pour m’informer qu’elle a trouvé la porte de notre chambre ouverte, notre télévision écran plat emportée. Aussitôt, j’ai rappliqué sur les lieux », a explique le prévenu.

Poursuivant sa déclaration, il a soutenu que trois jours âpres le vol, il a eu un échange de propos aigre-doux entre son beau-frère et lui. Par la suite, son beau-frère l’a surpris pour lui administrer un coup de bâton. Furieux, il aurait réplique en lui assenant plusieurs coups de tessons d’ardoise en fibrociment.

Le plaignant a nie avoir donne un coup de bâton a son antagoniste. « Il m’avait menacé de mort et, au cours de notre bagarre, il m’a asséné 8 coups de couteau à l’épaule, à la gorge et au niveau du ventre ≫ a déclare la victime.

« Le prévenu a bel et bien poignardé la victime à l’aide d’un couteau. Mon frère avait tout le corps couvert de sang. Il a été évacué dans trois hôpitaux différents à Samu, Idrissa Pouye de Grand-Yoff et Principal ≫, a témoigne Ambroise Mendy.

≪ Je ne vois ni d’excuse de provocation ni de légitime défense dans ce dossier ≫, a dit le conseil de la partie civile, Me Emmanuel Padonou. Selon lui, l’intention de donner la mort n’est pas discutable. Le prévenu n’a eu aucune compassion envers son beau-frère. D’après la robe noire, le préjudice matériel et moral subi par son client est incommensurable. Le conseil de la victime a réclame la somme de 10 millions FCFA en guise dommages et intérêts.

Abondant dans le même sens, le procureur a estime que les faits pourraient être qualifies en tentative d’assassinat. «Le certificat médical fait état de plusieurs plaies pénétrantes au niveau des parties vitales du corps», a souligne le maitre des poursuites avant de requérir deux ans de prison ferme contre le prévenu.

Quant au conseil de la défense, il a soutenu que l’excuse de provocation est constante. Me Iba Mar diop a sollicite une application bienveillante de la loi penale et a demande au tribunal de revoir a la baisse la somme réclamée par son confrère de la partie civile.
Une plaidoirie qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Le tribunal a condamne le prévenu a un an de prison ferme et a payer la somme de 3 millions de FCFA a la partie
Le Témoin
 
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT