google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Italie : Le Sénégalais déjoue un cambriolage, perd un oeil et gagne des félicitations


Rédigé le Jeudi 2 Avril 2020 à 14:59 | Lu 201 fois | 0 commentaire(s)




Italie : Le Sénégalais déjoue un cambriolage, perd un oeil et gagne des félicitations

Un Sénégalais  a déjoué un vol dans une pharmacie, à Turin, en Italie. Et se retrouve avec un oeil tuméfié. Ousmane Drameh a été frappé par le frère du gangster qui est venu avec des amis pour libérer le voleur.  Malgré tout, le demandeur d’asile dit n’avoir fait que son devoir.

 

« Je suppose que j’ai juste fait mon devoir. » Ousmane Drammeh, jeune demandeur d’asile sénégalais, médiateur culturel de la coopérative Babel à Turin, venait d’intervenir avec deux connaissances pour déjouer un vol dans la pharmacie du quartier de Falchera à Turin. Il a été attaqué après avoir arrêté le voleur, rapporte république.it, visité jeudi par Senego.

Alerté par deux femmes en détresse

La scène a eu lieu, ce mardi soir, dans la banlieue de Turin. Une scène qui a vu les proches du voleur, mère, père et fils, s’en prendre également aux flics.
« Au début, nous n’avons pas compris la gravité de la situation, dit le jeune demandeur d’asile, mais quand nous avons entendu deux femmes crier, nous sommes intervenus pour porter assistance à ces dames ».

La police reconnaissante…

Les deux pharmaciens « m’ont beaucoup remercié. Même la police n’a jamais cessé de nous remercier. Et, un des officiers m’a serré la main, un geste que je trouve très gentil et sincère », témoigne le jeune sénégalais

« En tout cas, je pense que je n’ai fait que mon devoir. Je vais au siège de la police aujourd’hui pour déposer une plainte. Je vais assez bien, à part l’œil au beurre noir du fait du coup que le frère du voleur m’a donné et le fait que je suis un peu secoué ».

.

..Au Sénégalais à cheval sur les institutions

« Ousmane est un citoyen qui a toujours fait preuve de son sens civique », souligne Roberto Forte, président de la coopérative Babel. Selon lui, « la légalité et le respect des institutions, la solidarité et la responsabilité de chacun d’entre nous envers l’autre sont des notions qui nous tiennent à cœur et nous sommes heureux qu’une fois de plus notre collègue et ami l’ait montré par un geste concret ».



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT