Irrecevabilité de la candidature de Karim Wade : Le Pds met en garde Ismaila Madior Fall


Rédigé le Mercredi 13 Juin 2018 à 18:36 | Lu 46 fois | 0 commentaire(s)


Le Parti démocratique sénégalais (Pds) a condamné fermement les propos « irresponsables » du ministre de la Justice Ismaila Madior Fall, qui a déclaré récemment l’irrecevabilité de la candidature à l’élection présidentielle de Karim Meissa Wade, investi pour le camp des libéraux.


Irrecevabilité de la candidature de Karim Wade : Le Pds met en garde Ismaila Madior Fall
C’est à travers un communiqué rendu public que le comité directeur du Parti démocratique sénégalais a dénoncé les propos jugés « irresponsables » du ministre de la Justice Ismaila Madior Fall, qui écarte le fils de l’ancien président de la République Abdoulaye Wade investi comme candidat à la présidentielle du 24 février 2019. 

« Ces propos du ministre de la justice, préparant l’opinion à une forfaiture de juges aux ordres, constituent pour notre parti une inacceptable ingérence dans le fonctionnement de la justice. Ce n’est pas pour rien que le Ministre est aujourd’hui encarté APR et cherche vainement une base politique dans la ville de Rufisque », souligne Oumar Sarr et Cie. 

Selon les membres du comité directeur du Pds, les propos du ministre sont une déclaration de guerre et une tentative de la part de Macky Sall. 

« Nous réaffirmons solennellement que rien, ni dans la Constitution ni dans aucune autre loi, n’interdit à notre candidat de se présenter à la prochaine élection présidentielle et encore moins un jugement dicté par Macky SALL qui viole l’ordre public international. Nous nous opposerons de la façon la plus ferme à ce que Macky SALL obtienne ce qu’il n’a pu obtenir par une CREI, pourtant aux ordres, qui n’a pas osé suivre le procureur spécial qui a requis vainement que notre candidat Karim WADE soit privé de ses droits civiques et politiques », tonne le coordonnateur Oumar Sarr tour dans le document. 

En effet il met en garde « toute personne ou groupe de personnes qui tenterait d’exclure notre candidat Karim Wade de la prochaine élection présidentielle ». 

Selon le Pds, « il appartient au peuple, au nom de qui la justice est rendue, et qui, seul, a la légitimité de choisir le prochain président de la République. Toute tentative de priver le peuple de ce droit, sera considérée comme une trahison et le PDS se réservera le droit de débusquer les traîtres pour leur réserver le sort qu’ils méritent ». 

 


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook