google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Gracié à l’occasion de la Korité : Alioune Badara Niakasso agresse une dame et retourne en prison pour 4 ans


Rédigé le Dimanche 13 Juin 2021 à 17:30 | Lu 116 fois | 0 commentaire(s)



Alioune Badara Niakasso n’a pas su apprécier à sa juste valeur la chance qui lui a été offerte. Gracié lors de la Korité, le jeune homme, qui avait été condamné pour vol, a pris part à une agression avec ses amis Mouhamed Ndoye et Mouhamed Diouf.


Gracié à l’occasion de la Korité : Alioune Badara Niakasso agresse une dame et retourne en prison pour 4 ans
A peine avoir humé l’air de la liberté, Alioune Badara Niakasso retourne au cachot. Le jeune homme avait été condamné pour vol, avant d’être gracié, à l’occasion de la Korité, par le chef de l’Etat.

Tombé une nouvelle fois pour le même délit, le récidiviste a écopé d’une peine de 4 ans d’emprisonnement ferme, infligée hier par le tribunal des flagrants délits du tribunal de Pikine-Guédiawaye.

En compagnie de ses acolytes Mouhamed Ndoye et Mouhamed Diouf, ils ont dépossédé la couturière Salimata Diouldé Hanne de ses biens. Du fait de la violence de son agression, la dame s’est retrouvée avec une incapacité temporaire de travail de 17 jours.

Toujours sous le choc, elle a désigné, sans hésitation, Alioune Badara Niakasso alias ‘’Nandité’’ et Mouhamed Diouf comme ses bourreaux. Ce jour-là, elle portait son enfant sur son dos, lorsque ses agresseurs lui ont asséné un coup de machette à l’avant-bras.

« Mon atelier se trouve aux alentours de leur point de rencontre. Ils ne cessaient de rôder dans les parages. Vers 6 h du matin, alors que je rentrais, j’ai senti une présence humaine derrière moi. Une fois au seuil de ma maison, Mouhamed Niakasso m’a insultée, avant de me sommer de lui remettre mon portable’’, raconte la plaignante.

Sa pochette contenant son argent et son portable a été emportée par ses agresseurs. Toutefois, elle a disculpé Mouhamed Ndoye. En guise de réparation du préjudice causé, elle a réclamé la somme de 250 mille francs CFA.

Bien qu’il soit formellement désigné par la partie civile comme étant son agresseur, Mouhamed Niakasso a nié les faits d’association de malfaiteurs et de vol avec violence, avec véhémence.
« Tout ce qu'elle a dit n'est pas vrai », s’est-il défendu. Alors que, devant les enquêteurs, il avait déclaré avoir passé la nuit chez Mouhamed Diop où on les a arrêtés.

Il soutenait que Mouhamed Ndoye et Mouhamed Diop lui avaient révélé avoir agressé la dame, en lui donnant un coup de machette. Ses co prévenus, en l'occurrence Mouhamed Ndoye et Mouhamed Diop, ont à leur tour nié les faits.

Malgré leurs dénégations, le maître des poursuites a requis 5 ans d’emprisonnement dont 3 ans ferme contre Mouhamed Diouf et Alioune Badara Niakasso. Quant à Mouhamed Ndoye, le représentant du ministère public a demandé sa relaxe.

La défense a, elle, sollicité une application bienveillante de la loi pénale.
Finalement, le tribunal, après avoir relaxé Mouhamed Ndoye, a condamné Mouhamed Diouf à 3 ans d’emprisonnement ferme. Son ami Alioune Badara Niakasso a, lui, écopé d’une peine de 4 ans de prison ferme.
Enquete


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT