Football- : Al-Hilal de Kalidou Koulibaly s’impose aux tirs face à Al-Nassr de Sadio Mané et remporte la Coupe du Roi !


Rédigé le Dimanche 2 Juin 2024 à 17:54 | Lu 151 fois | 0 commentaire(s)



Malgré le fait de s’être compliqué la fin du match, Al-Hilal a remporté la Coupe du Roi d’Arabie saoudite pour la onzième fois de son Histoire, ce vendredi, aux dépens d’Al-Nassr en finale (1-1, 5-4 après t.a.b). C’est le troisième trophée de la saison pour les partenaires de Kalidou Koulibaly, qui laissent bredouilles ceux de Sadio Mané.


Il y aura eu du suspense jusqu’au bout pour connaître le vainqueur de la Coupe du Roi d’Arabie saoudite de football 2024. Et sans l’effet d’une surprise, comme l’année dernière, il s’agit d’Al-Hilal. Victorieux en finale d’Al-Nassr (1-1, 5-4 t.a.b), ce vendredi 31 mai au Stade Roi-Abdallah, les hommes de Jorge Jesus ont longtemps mené au score grâce à Aleksandar Mitrović, et joué en supériorité numérique après l’expulsion de David Ospina. Mais les invincibles vainqueurs de la Saudi Pro League se sont compliqués la fin de match.

Réduit à neuf, notamment après un carton rouge écopé par Koulibaly, Al-Hilal a laissé Al-Nassr revenir à la marque à quelques minutes de la fin du temps réglementaire. Les deux équipes ont été envoyées en prolongations, là où elles ne réussiront pas à faire la différence.

C’est donc finalement aux tirs au but que le vainqueur s’est décidé. La séance n’a pas dérogé à la règle des 120 minutes : du suspense. Il a surtout fallu deux énormes arrêts de Yassine Bounou pour couronner un peu plus une saison exceptionnelle d’Al-Hilal.

Al-Hilal a presque totalement craqué

Dans ce match, c’est évidemment l’équipe d’Al-Hilal qui a frappé en premier. Sur un délicieux centre de Malcom, l’inévitable Aleksandar Mitrovic a parfaitement placé sa tête pour battre David Ospina dès la 7e minute de jeu, alors que Sadio Mané venait juste de manquer une grosse occasion pour Al-Nassr (6e).

La suite de la rencontre aura plutôt été en faveur des joueurs de Luis Castro. Cristiano Ronaldo a même trouvé le poteau sur un retourné acrobatique de classe, et Bounou a réalisé quelques parages afin de permettre à son équipe de conserver son avance.

Et pour ne rien n’arranger pour Al-Nassr, le portier colombien David Ospina, parti à l’abordage en dehors de sa surface devant Malcom, a été expulsé (56e). Toutefois, les Jaune et Bleu n’ont pas baissé les bras, bien au contraire. Ils ont su mettre à mal la défense d’Al-Hilal, qui s’est même retrouvé à 9 contre 10 après les expulsions d’Ali Albulayhi (87e) et Kalidou Koulibaly (90e), et égalisé par l’intermédiaire d’Ayman Ahmed (88e). Mais vous le savez, Yassine Bounou et Al-Hilal ont imposé leur suprématie lors de la séance de tirs au but

wiwsport.com


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT