google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Europe : Ces Sénégalais qui brillent de mille feux en ce début de saison


Rédigé le Samedi 6 Novembre 2021 à 12:37 | Lu 319 fois | 0 commentaire(s)




Sadio Mané, Edouard Mendy, mais aussi Makhtar Gueye, Bamba Dieng ou Mamadou Séné effectuent une première partie de saison de haut voire de très haut niveau.

Aliou Cissé a des problèmes de riche. Le sélectionneur des Lions de la Teranga, dont l’équipe est qualifiée pour la Coupe d’Afrique des nations 2021 (du 9 janvier au 6 février au Cameroun) et le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 en mars, dispose d’un vaste choix. Edouard Mendy (Chelsea) et Sadio Mané (Liverpool), déjà cadres de la sélection sénégalaise, brillent en club. D’autres joueurs n’ont pas (encore) été convoqués par le technicien, mais enregistrent de bons résultats tel l’attaquant Makhtar Gueye, très efficace avec Ostende.

  • Edouard Mendy (Chelsea, Angleterre)

Transféré de Rennes à Chelsea à l’été 2020 pour 25 millions d’euros, Edouard Mendy (29 ans) s’impose comme l’un des meilleurs gardiens évoluant en Europe – l’UEFA l’a d’ailleurs sacré pour la saison 2020-2021 –, et même dans le monde. Une ascension fulgurante pour celui qui était encore amateur et numéro 2 de l’équipe réserve de Marseille en 2016 et effectue un début de saison quasiment parfait.

Leader de la Premier League anglaise avec Chelsea, Edouard Mendy a la particularité d’encaisser très peu de buts. Sur les quatorze matchs qu’il a disputés, toutes compétitions confondues, le Sénégalais n’a encaissé que cinq buts. Après la victoire (1-0) à Malmö (Suède) le 2 novembre en Ligue des champions (C1), il a même établi un nouveau record dans cette compétition en gardant sa cage inviolée douze fois lors des dix-sept derniers matchs. Des statistiques qui n’ont toutefois pas suffi à Edouard Mendy, également vainqueur de la C1 en mai, pour être nominé pour le Ballon d’or.

  • Makhtar Gueye (Ostende, Belgique)

L’attaquant d’Ostende scrute avec insistance chaque liste publiée par Aliou Cissé, dans l’espoir d’y trouver son nom. Jusqu’à maintenant, le sélectionneur sénégalais n’a pas jugé utile de convoquer Makhtar Gueye (23 ans), déjà auteur de neuf buts depuis le début de la saison avec le club flamand. Mais son efficacité, déjà perceptible lors de sa première année en Belgique (2020-2021) avec treize buts inscrits, devrait finir par payer et lui permettre d’intégrer la sélection nationale.

Le géant Gueye (1,95 m), formé à l’US Gorée, n’est en Europe que depuis le mois de juillet 2018. Recruté par Saint-Etienne, où il a fait ses débuts en professionnels, et auteur d’un passage bref mais plutôt convaincant à Nancy (2019-2020), le jeune joueur a franchi un cap en Belgique.

  • Bamba Dieng (Marseille, France)

A 21 ans, Bamba Dieng est l’une des bonnes surprises de la Ligue 1 française. L’attaquant de Marseille a beau ne pas être un titulaire à part entière, il a déjà inscrit trois buts et réussi quelques bonnes performances. Bamba Dieng est un pur produit de Diambars, le prestigieux centre de formation basé à Saly et qui a « sorti » notamment Idrissa Gueye (Paris-SG).

L’Académie et l’OM ont signé un partenariat qui a facilité l’arrivée du joueur en France, en octobre 2020, d’abord sous forme de prêt, puis définitivement acheté quelques mois plus tard pour 400 000 euros. Une somme très raisonnable pour un attaquant dont la valeur est aujourd’hui estimée à 5 millions d’euros. Bamba Dieng a également connu ses premières sélections avec les Lions de la Teranga, en octobre, face à la Nambie (4-1, 3-1) en qualifications pour la Coupe du monde 2022.

  • Sadio Mané (Liverpool, Angleterre)

Ce n’est évidemment une surprise pour personne de trouver dans cette liste le joueur de Liverpool. Sadio Mané (29 ans) ne fait finalement que justifier son statut, celui d’un des meilleurs attaquants du monde. Le duo qu’il forme avec l’Egyptien Mohamed Salah, étincelant lui aussi, a déjà aidé les Reds à obtenir leur qualification pour les 16de finale de la Ligue des champions, une compétition où le Sénégalais a déjà marqué deux buts, le dernier face à l’Atlético Madrid (2-0) le 3 novembre.

Si Liverpool n’occupe « que » la seconde place du championnat d’Angleterre – Sadio Mané a marqué six buts en Premier League – le club de la Mersey reste cependant en course pour décrocher un titre qu’il avait déjà obtenu en 2020. Mais à partir de la fin du mois de décembre, Liverpool devra se passer des services de son ailier, qui disputera la CAN avec son pays.

  • Mamadou Kaly Séné (Grasshoppers Zurich, Suisse)

A seulement 20 ans, Mamadou Kaly Séné a déjà connu quatre clubs professionnels : la Juventus Turin, le FC Bâle, qui l’a ensuite prêté à l’Omonia Nicosie (Chypre) et aux Grasshoppers Zurich depuis le 1er septembre. En un peu plus de deux mois, le Dakarois a largement justifié la confiance que lui accorde le club de la plus grosse ville de Suisse.

Mamadou Kaly Séné, qui n’avait pas particulièrement affiché ses talents de buteurs lors de ses précédentes expériences en Italie, en Suisse et à Chypre, a plusieurs fois su se montrer décisif depuis son arrivée chez les Sauterelles. Un argument offensif de poids pour son équipe, qui affiche l’un des plus beaux palmarès du pays et dont le classement actuel (4e) lui permet d’envisager un retour la saison prochaine sur la scène européenne, après cinq ans d’absence.

 

Par Le Monde



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT