Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Espagne : Barça écrase Real Madrid (5-1) et redevient leader


Rédigé le Lundi 29 Octobre 2018 à 14:10 | Lu 34 fois | 0 commentaire(s)



Même sans Messi mais porté par Suarez (triplé), le Barça a remporté haut la main le Clasico en écrasant le Real Madrid (5-1), au plus mal. Avec ce succès, le club catalan reprend la tête de la Liga. Les Merengue sont 9es et Lopetegui encore plus sur la sellette.


Espagne : Barça écrase Real Madrid (5-1) et redevient leader
Le match : 5-1 

Il fallait remonter au 23 décembre 2007 pour voir un clasico sans Lionel Messi (blessé au bras) ni Cristiano Ronaldo (parti à la Juve), mais le Camp Nou a bien vu du spectacle ce dimanche après-midi. Avec six buts et deux poteaux, ses spectateurs n'ont pas eu le temps de s'ennuyer. Et ils ont forcément apprécié la tournure de l'après-midi. A sens unique pendant 45 minutes - le temps pour les Barcelonais de mener grâce à Coutinho (11e) et Luis Suarez qui a marqué un penalty qu'il avait obtenu (30e) - la rencontre s'est équilibrée dès la reprise. Apathique jusque-là, le Real a réussi à faire douter le Barça durant un quart d'heure : en marquant, par Marcelo (50e), et en enchaînant les situations dangereuses grâce à l'apport dans le couloir droit de Lucas Vazquez, entré à la pause à la place de Varane. Mais le Barça était trop supérieur pour laisser les Madrilènes revenir. Si le Real a vraiment du mal à redevenir une grande équipe sans CR7, le Barça aura montré cette semaine qu'il savait y faire sans son Messi. Quatre jours après sa démonstration collective face à l'Inter (2-0), ils ont su prendre le large en fin de match avec des buts de Suarez (75e, 83e) et Vidal (87e) sur un service d'Ousmane Dembélé. 

Le joueur : Suarez était la star 

En l'absence de Lionel Messi, les Barcelonais ont pu compter sur un grand Luis Suarez. A l'origine et à la conclusion d'un penalty accordé par le VAR (30e), l'Uruguayen a fait quelques mauvais choix de passe qui ont retardé la mise à mort des Madrilènes. Il a aussi trouvé le poteau sur un centre de Sergi Roberto (61e). Mais c'est aussi lui qui a enfoncé les Merengue en fin de match. D'abord par une tête surpuissante (75e). Ensuite par un subtil ballon piqué en conclusion d'un contre (83e). Il aurait même pu porter la marque à 6-1 s'il avait été plus adroit face à Courtois (90e). 

Le fait : Lopetegui vers la sortie 

L'entraîneur madrilène avait souligné dans sa conférence de presse d'avant-match qu'il survivra heureusement à un clasico raté («j'espère bien encore respirer lundi»). Mais ce ne devrait pas être dans la peau d'entraîneur du Real. Arrivé cet été pour pallier le départ surprise de Zinédine Zidane, Julen Lopetegui savait son avenir à la tête des Merengue déjà tenir à un fil avant le déplacement en Catalogne : son équipe n'avait pris qu'un point sur douze lors des quatre dernières journées de Liga et s'était incliné à Moscou, face au CSKA (0-1, le 2 octobre), en Ligue des Champions. Les dirigeants madrilènes n'ont, semble-t-il, maintenu leur entraîneur jusqu'au clasico que parce qu'ils ne lui avaient pas trouvé de remplaçant. La défaite de ce dimanche face au Barça et les sept points qui séparent désormais les deux ennemis rendent improbables que cette recherche dure encore une semaine. 

l'Equipe.fr


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Avril 2019 - 22:55 Thierry Henry sort du chômage !



Publicité



Facebook