Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Emu par des images de son père disparu, Cristiano Ronaldo fond en larmes: "Je n'ai jamais eu une vraie conversation avec lui"


Rédigé le Lundi 16 Septembre 2019 à 13:07 | Lu 80 fois | 0 commentaire(s)



Cristiano Ronaldo a fondu en larmes dans une interview télévisée après avoir révélé que son père, alcoolique, n'avait jamais eu la chance de le voir devenir une superstar.


L'émotion était trop forte pour lui. Interviewé dans l'émission Good Morning Britain, Cristiano Ronaldo a fondu en larmes en évoquant son père disparu. Ancien soldat, Dinis est mort en 2005 alors qu'il n'avait que 52 ans et que l'attaquant de la Juventus entrait dans la vingtaine. "Je ne connais pas vraiment mon père à 100 %. C'était un homme alcoolique. Je n'ai jamais eu une vraie conversation, une discussion normale, avec lui. C'était difficile", a confié le footballeur, très ému. 

Durant l'émission, Cristiano Ronaldo a revu des images de son papa en train de parler de son fiston peu avant l'Euro 2004 au Portugal. Une vidéo très difficile à regarder pour l'attaquant de Turin, qui regrette surtout que son papa n'ait jamais pu le voir devenir une superstar. "Il ne m'a jamais vu devenir numéro un, et il ne le verra jamais, a-t-il confié, en sanglots. Il ne m'a jamais vu remporté de prix." Durant cette interview, il a également évoqué sa chérie, Georgina Rodriguez. "Elle m'a tellement aidé, je l'aime tellement", a-t-il lancé en parlant de la mère de ses trois enfants. 

"Elle est la maman de mes enfants et je suis tellement passionnée par elle, a continué Cristiano Ronaldo.Elle est mon amie. Nous avons des conversations. J'ouvre mon cœur pour elle et elle ouvre son cœur pour moi." Et pour lui, l'avenir heureux semble effacé les derniers mois compliqués. Accusé de viol, la justice a finalement décidé de ne pas inculper le quintuple Ballon d'or en juillet dernier. "Sur la base des informations disponibles, ces accusations ne peuvent pas être prouvées au-delà d'un doute raisonnable", a justifié le procureur du comté de Clark, dans le Nevada, dans un communiqué relayé par l'AFP.
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >



Publicité

Facebook