Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Dr ABDOURAHMANE DIOUF JETTE L’ÉPONGE ET QUITTE LE PARTI D’IDRISSA SECK !


Rédigé le Mardi 23 Avril 2019 à 01:24 | Lu 111 fois | 1 commentaire(s)




Dr ABDOURAHMANE DIOUF JETTE L’ÉPONGE ET QUITTE LE PARTI D’IDRISSA SECK !

C’est un tremblement de terre politique à forte magnitude sur l’échelle de Richter. Un gros coup dur pour le parti d’Idrissa Seck ! Quelques semaines seulement après avoir perdu la présidentielle du 24 février dernier, le parti Rewmi devra désormais conjuguer avec l’absence d’un de ses principaux leaders. Il s’agit du Docteur Abdourahmane Diouf, qui en fut le porte-parole.

Selon les informations d’Emedia.sn, la décision était prise depuis quelques jours et aurait dû être annoncée le week-end. Elle aurait été retardée par les pressions de toutes parts, après qu’il en a fait la primeur à Idrissa Seck, hier soir.

Dans un communiqué qui nous est parvenu, Abdourahmane Diouf officialise son départ de Rewmi. « Cela a pour conséquence directe de libérer les mandats que le Président Idrissa Seck m’avait généreusement confié : Porte-Parole, Coordonnateur de la Cellule des Cadres, Co-Responsable de la Commission de Collecte de Fonds et Responsable du Département de Rufisque », annonce-t-il, d’emblée. Puis, l’ancien Directeur général de la SONES d’évoquer les relations cordiales qui l’ont toujours lié à son désormais ex chef de parti.

« Hier soir, Dimanche 21 Avril 2019, j’ai rencontré le Président Idrissa Seck, à son domicile. Nos riches échanges ont été teintés d’humanisme, de générosité, de convivialité, d’amitié et …d’émotion. Je lui ai communiqué ma décision. Il l’a comprise. J’ai sollicité ses prières. Il m’en a formulées. Notre amitié et notre estime sont réciproques. Elles le resteront. Je voudrais ici lui dire toute ma gratitude et toute ma reconnaissance. Il m’a toujours témoigné de sa confiance. J’ai fait de mon mieux pour la mériter. Il m’a accompagné dans mes nombreuses responsabilités au niveau du parti. Il m’a donné l’opportunité de travailler pour l’Etat du Sénégal ; immense honneur pour moi qui avait un parcours international. Il m’a conseillé et guidé. Il m’a confié sa parole. Tâche délicate et parfois ingrate. Mais nous avons su rester en harmonie, dans le cadre d’un protocole de référencement rigoureux et sans concession. Avec lui, j’ai vécu des moments exaltants de vie politique. Merci à vous Idrissa. Et que Dieu vous préserve et vous donne le meilleur ! » C’en est fini.

Pas un mot pour expliquer les raisons de son choix encore moins sur la suite à donner à son engagement politique. La parade de la « convenance personnelle » est agitée. Pour le moment. Il se garde juste de remercier ses ex frères de parti, évoquant, dans un ton plutôt dramatique, les séparations souvent douloureuses. « Celle-ci ne fait pas exception à la règle. Mais elle a le mérite d’être cordiale, responsable, non-contentieuse, fluide, sincère, assumée. Ni rancune ! Ni rancœur ! Ni amertume ! Et sans arrière-pensée aucune. Elle ferme une porte et ouvrira peut-être des fenêtres. » Cela ne suffira certainement pas à noyer les résonances du coup de massue.

« LA PERTE D’UN MAILLON CENTRAL DU DISPOSITIF DE REWMI »

Au cœur du dispositif du candidat de la coalition Idy2019, Dr Diouf était au four et au moulin durant la campagne électorale, faisant dire à plusieurs observateurs qu’il en serait même la véritable tête pensante, qui aurait en plus conçu le programme 1-3-15-45 d’Idrissa Seck.

Au moment où certains théorisaient un éventuel passage de témoin entre l’ancien Premier ministre qui a perdu trois présidentielles (2007, 2012 et 2019) et le porte-parole de son parti qui n’a cessé de prendre des galons, s’attirer de la sympathie et occupé l’espace politico-médiatique, même si, sur le terrain, il a perdu dans son département à Bargny lors de la présidentielle. Aujourd’hui, l’annonce de son départ sonne comme un tsunami pour un parti qui a perdu beaucoup de cadres entre les différents scrutins majeurs auxquels il a participés.

LA CONVENANCE PERSONNELLE, APRÈS LE MALENTENDU SUR LA LÉGALITÉ DU MANDAT DE MACKY

Même s’il évoque la convenance personnelle pour justifier sa décision, il semble que la fracture a commencé à se dessiner juste après les élections, lors d’un débat sur la chaîne de télévision 7 TV, quand il a pris une position personnelle sur la légalité du président réélu, Macky Sall, se mettant à dos une grande frange de ses camarades de parti, qui n’ont pas manqué de le lui faire la remarque. Ce qui, en son temps, avait poussé Docteur Abdourahmane Diouf a faire une mise au point à travers sa page Facebook, pour ce qui est sa dernière communication via ce canal. Jusqu’à cette annonce. Le début d’une rupture aux allures de tsunami.

EMEDIA




1.Posté par LOVEMASSAGE le 23/04/2019 12:01
Appelez au 779216364 - 783526309 - 763402479
Bonjour pour votre satisfaction en détente et en relaxation,n'hésitez pas a venir visiter le cabinet de massage DETENTE ET RELAXAtion. moments de douce relaxation au nouveau cabinet chic luxueux somptueux calme et très discret. L'endroit se trouve dans un environnement sain et propice a votre bonheur.AVEC DES PRIX ABORDABLE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook