Deux amants soumis à des humiliations traditionnelles contre l'infidélité.


Rédigé le Lundi 3 Février 2014 à 04:02 | Lu 2863 fois | 7 commentaire(s)


Mardi dernier, au Nigéria, le propriétaire d'une école très connue de la région de est décédé.

Deux jours plus tard, sa femme est surprise en flagrant délit avec un autre homme par sa belle-famille.

Accusés d'adultére, les deux amants sont soumis à des humiliations traditionnelles contre l'infidélité.

Ces humiliations dénommées "alekwu" se résument à une mise à nue au sens propre du terme. Le couple adultère est obligé de marcher nue dans les rues de Orokam, Obadigbo.

Pour les locaux, cette tradition sert de punition pour les femmes infidèles. C'est une première mise en garde et si l'erreur se reproduit, cela entraine l'exécution des personnes concernées .


Deux amants soumis à des humiliations traditionnelles contre l'infidélité.


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés