google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Des enseignants racontent leur horreur vécue : «Nous avons frôlé la mort»


Rédigé le Samedi 20 Février 2021 à 11:03 | Lu 370 fois | 0 commentaire(s)



Mamadou Sakho Babou et Mademba Thiam ne vont pas de sitôt oublier leur mésaventure dans la nuit du mardi au mercredi dernier. En cette période de couvre-feu partiel entre Dakar et Thiès, les deux enseignants ignoraient qu’ils avaient rendez-vous avec un groupe de malfaiteurs. Ces derniers ont fait irruption dans une maison d’un commerçant où logent ses instructeurs.


Des enseignants racontent leur horreur vécue : «Nous avons frôlé la mort»
Les faits se sont déroulés vers les coups de 2 heures du matin au village de Kelle dans la commune de Mérina Ndakhar (Tivaouane). Deux enseignants feront les frais de la descente inopinée de ce groupe de malfrats encagoulés et armés. Ce, en cette période d'état d'urgence et de couvre-feu.

Mamadou Sakho Babou s’en est sorti indemne après avoir reçu quelques coups de gourdin. Il revient sur cette nuit tragique : «Nous étions en train de dormir. Soudain, j’ai entendu des cris. J’ai eu peur parce que c’était brusque. Je me suis levé et j’ai aussitôt reconnu la voix de mon ami. J’ai ouvert la porte de la chambre. Les malfrats m’ont alors éclairé mon chemin. Au moment de retourner sur mes pas pour fuir, ils ont eu la chance de disputer avec moi la porte. Ils étaient au nombre de cinq et m’ont ensuite rejoint dans la chambre. »

« À l’intérieur, l’un d’eux m’a administré un coup de bâton et ils me posaient des questions et me demandaient de l’argent aussi. Ils m’ont demandé la clé de la boutique. J’ai répondu par la négative en leur disant que je suis enseignant», a expliqué l’enseignant.

Quant à la seconde victime, il a reçu des coups de coupe-coupe à la tête au moment de son sommeil et a été gravement atteinte. Mademba Thiam se souvient de sa nuit horrible : «En un moment, j’ai perdu connaissance. Quand ils sont entrés dans la chambre, j’ai seulement senti qu’ils sont en train de me rouer de coups. J’ai crié au voleur en essayant de riposter. J’ai reçu un coup de machette sur la tête. Je dois faire des examens médicaux. Je dois faire le scanner demain ( jeudi, Ndlr)», a-t-il raconté.
Tribune



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT