google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Coronavirus : Les rapatriés de New York interdits de sortir de chez eux pendant…


Rédigé le Jeudi 9 Avril 2020 à 20:20 | Lu 55 fois | 0 commentaire(s)




Coronavirus : Les rapatriés de New York interdits de sortir de chez eux pendant…
Les Sénégalais de New York qui avaient regagné le pays après la fermeture de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aidb) de Diass, ont pu obtenir l’autorisation du corps médical de retourner auprès de leurs familles après 14 jours de mise en quarantaine.
 
Même si les 33 personnes, sorties du lieu de confinement, ont été testées deux fois négatives au coronavirus, elles ont obligation de se mettre en isolement chez elles pour une période de 14 jours également.  Puisque 4 cas contacts suivis positifs ont été détectés lundi dernier après les cas positifs importés auparavant.
 
C’est dire que les « Américains » de Lac Rose sont interdits de sortir de chez eux, de limiter les contacts et surtout d’observer les gestes barrières avec leurs proches.
 
En fait, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur Amadou Ba avait indiqué que « 42 de nos compatriotes avaient été rapatriés de New York à leur demande et mis en quarantaine au niveau d’un réceptif du Lac Rose ».
 
Toutefois, lors de leur confinement pour lutter contre la propagation du Covid-19, neuf (9) d’entre eux avaient été testés positifs. Il nous revient que certains cas contaminés ont été traités et déclarés guéris par le ministère de la Santé et de l’Action sociale.
 
Le cri de cœur des conditions de séjour mal perçu par les internautes
 
Avant la sortie autorisée de leur quarantaine, les « confinés du lac rose » ont, à travers divers médias, dénoncé les conditions de séjour au niveau du réceptif hôtelier sis au Lac Rose.
 
Cependant, le retour de bâton a été rude de la part des internautes sénégalais. Sur les réseaux sociaux, il leur a été reproché un manque d’humilité et une volonté de mettre en danger les populations.
 
L’un d’entre eux, qui a choisi de témoigner auprès du journaliste Pape Alé Niang, a vu sa déclaration se retourner contre lui. « Car l’alibi du voyage médical de son épouse qui a donné la vie lors de ce séjour a fait son lot de sceptiques», nous souffle-t-on.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT