Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Can U17 : Le Sénégal épingle la Guinée pour fraude sur l’âge


Rédigé le Samedi 20 Avril 2019 à 14:14 | Lu 36 fois | 0 commentaire(s)



Pas sûr de se qualifier pour les demi-finales de la Can U17 Tanzanie 2019 après le match nul (1-1) d’entrée face au Maroc et la défaite (2-1) devant la Guinée, le Sénégal espère sa survie sur une réclamation. Le Sénégal a déposé auprès de la Caf une réclamation pour participation frauduleuse de deux joueurs de la Guinée.


Can U17 : Le Sénégal épingle la Guinée pour fraude sur l’âge

Battu par la Guinée (2-1) jeudi en match comptant pour la deuxième journée de la poule B de la Can 2019, le Sénégal qui est plus proche de l’élimination qu’à la qualification, a fait une réclamation contre son bourreau. Le Sénégal a déposé une lettre à la Caf pour dénoncer une participation frauduleuse de deux joueurs alignés par la Guinée, en l’occurrence Ahmed Tidiane Keïta (né le 31 décembre 2002) et Aboubacar Conté (né le 13 novembre 2002). La Fédération sénégalaise croit savoir que ces joueurs ont précédemment pris part au tournoi U16 International Dream Cup 2017 organisé par le Japon, du 14 au 18 juin 2017. Et selon la Fsf lors de cette compétition autorisée par la Fifa, Ahmed Tidiane Keïta a joué avec la date de naissance du 31 décembre 2001 et Aboubacar Conté, 13 novembre 2001. Des données vérifiables sur le site web dudit tournoi, selon la Fsf pour qui il est donc évident que, pour être éligible au tournoi final de la Can 2019, ces deux joueurs ont diminué leur âge d’un an avec l’établissement de nouveaux passeports différents de ceux utilisés lors du tournoi du Japon en 2017.

La Fsf qui a cité l’article 26.3 du règlement de la compétition qui stipule clairement que «toute association est tenue responsable de l’intégrité des informations inscrites dans les passeports des joueurs (nom, prénoms, nationalité et date de naissance), espère avoir gain de cause. Puisqu’en outre, l’article 32 du règlement de la Can U17 dispose : «Si la Caf apprend, quelle que soit la source, qu’une fraude et/ou falsification de documents accomplis par quelques moyen et/ou support que ce soit, a été commise par une ou plusieurs équipes, une enquête sera ouverte.»

La Fédération sénégalaise de football sollicite ainsi l’application des dispositions du règlement de la compétition : article 29.12 qui stipule : «Une équipe qui utilise un joueur non qualifié ou suspendu durant les matches de groupe aura match perdu par pénalité (3-0), même en l’absence de choix réclamations/réserves». L’article 33 qui stipule «au cas où les faits incriminés seraient avérés, l’association nationale reconnue coupable sera suspendue de participation aux deux éditions suivantes de la Coupe d’Afrique des Nations U17 et son équipe sera éliminée de la compétition si cette dernière est toujours en cours.» A Dar-es-Salam, le Sénégal est obligé de battre largement le Cameroun, victorieux lors de ses deux premiers matchs, tout en souhaitant que le Maroc vienne à bout de la Guinée dans le dernier match du groupe B.

IGFM

 
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook