Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


COMMUNIQUE DU COLLECTIF DES ARTISTES DU SENEGAL


Rédigé le Samedi 19 Octobre 2019 à 20:13 | Lu 150 fois | 0 commentaire(s)




COMMUNIQUE  DU COLLECTIF DES ARTISTES DU SENEGAL
Depuis l'avènement de la Société des droits d'auteur et droits voisins (SODAV) suite à la disparition du Bureau sénégalais du droit d'auteur (BSDA), la situation des artistes, des ayants-droit devient de plus en plus difficile et intenable. Les conditions de vie sociale et de création des artistes et autres créateurs, se dégradent. Cela est dû en partie à une mauvaise gestion de l'actuelle direction de la Sodav et la complicité de certains membres du Conseil d'administration de ladite société, qui ne sont ni des artistes, ni des créateurs. Les ressources financières des créateurs sénégalais sont mal gérées. A cela s'ajoute la gestion cachée, non transparente de l'argent collecté pour les artistes.
Nous artistes réunis au sein du Collectif pour la défense des intérêts des artistes du Sénégal (CODIAS), sont déterminés à mener un combat sans répit pour le départ de la Direction de la Sodav et des membres du Conseil d'administration de la SODAV qui pillent nos ressources financières.
Ainsi, le Collectif dénonce avec la dernère énergie la gabégie, le gaspillage des ressources financières des artistes par la SODAV.
-Le Collectif condamne le recrutement abusif du personnel pléthorique sur l'argent collecté des artistes. Et condamne le népotisme, le recrutement des fils, des neveux et nièces des agents du Ministère de la Culture et de la Communication et des dirigeants de la SODAV:
Le Collectif condamne et continue à dénoncer le taux élevé des frais de charge de fonctionnement de la SODAV tirés des ressources financières des artistes
Pour ce faire, le Collectif exige l'audit de la gestion de la SODAV, l'arrêt des recrutements abusifs, la réduction conséquente du montant des frais de fonctionnement de la Sodav
Le Collectif exige le départ des agents du Ministère de la Culture qui contrôlent la Commission Rénumération équitable de la Sodav et la Commission Copy Right (Copie privée) car la Sodav est une société autonome.
Le Collectif des artistes salue les pertinentes mises au point du Ministre de la Culture et de la Communication, M. Abdoulaye Diop sur la gestion et la répartition des ressources financières des artistes par la Sodav.
Sur ces points soulevés par le Ministre en charge de la Culture, le Collectif des artistes est en phase avec son ministre de tutelle et s'engage à ses côtés pour une bonne gestion des ressources des artistes pour que les créateurs puissent vivre dignement de leurs arts.
En s'adressant le 11 octobre 2019 à la Direction et aux membres du Conseil d'Administration de la Sodav, le Ministre en charge de la Culture leur a dit: ‘’Si vous avez perçu 1 milliard 824 181 191 francs CFA sur les deux ans et que vous redistribuez près de 926 millions de nos francs, cela revient à 50 % remis aux artistes et 50 % retenus, ce qui n’est pas concevable’’ (Agence de Presse Sénégalaise APS).  Pour Abdoulaye Diop, ‘’le plus grand pourcentage perçu, 70 % par exemple ou plus, doit être reversé aux ayants droits’’.
Cependant, suite aux vérités du Ministre, un maître-chanteur, qui n'est ni artiste, ni musicien, ex dirigeant de l'Association des Métiers de la musique (AMS), parce qu'usurpateur de fonction, armé par un groupuscule de lobbying, s'est permis d'attaquer le Ministre. Cet usurpateur qui a toujours ramé contre les intérêts des artistes nous trouvera sur le terrain. Toujours caché derrière son ordinateur pour dénigrer les acteurs de la culture, ce partisan du moindre effort ne paie rien pour attendre.
Par ailleurs, nous demandons au Chef de l'Etat, M. Macky Sall qui fournit des efforts dans le secteur de la culture, de ne pas alimenter pour le moment (le Milliard) les caisses de la Sodav car la gestion nébuleuse, non transparente de la SODAV n'arrange pas du tout l'ensemble de la communauté artistique et culturelle.
Le Collectif pour la défense des intérets des artistes est déterminé à mener le combat pour l'amélioration des conditions de vie, d'existence et de production des créateurs.
 Dakar, le samedi 19 octobre 2019
Pour le Collectif pour la Défense des Intérêts des Artistes du Sénégal (CODIAS)
La Coordination
Mame Gor Jazaka
Pape Fall (Pape et Cheikh)


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook