Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


BFEM 2019: plus de 20 centres d’examen fermés à Vélingara


Rédigé le Mercredi 12 Juin 2019 à 15:59 | Lu 70 fois | 0 commentaire(s)




C’est l’Association internationale pour Médina-Mary (AIMM) qui lance l’alerte, au sujet de la fermeture d’un centre d’examen à Vélingara. Elle fait part de sa préoccupation relative à la fermeture d’une vingtaine de centres d’examen dans le département de Vélingara, invoquant les « conséquences morales et sanitaires » de cette mesure pour de milliers d’élèves candidats à l’obtention du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM). 

« A la veille des examens du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM), l’Association internationale pour Médina-Mary (AIMM) se joint aux populations et élus locaux du département de Vélingara, pour exprimer sa vive préoccupation face à la fermeture d’une vingtaine de centres d’examen dans le département », lit-on dans un communiqué reçu de cette structure. 

Elle dit s’inquiéter des conséquences morales et sanitaires de cette mesure pour les milliers d’élèves, qui sont aussi des enfants fragiles, concernés par la fermeture de ces centres d’examen. 

Selon le communiqué, cette mesure ne tiendrait pas compte des difficultés physiques que les élèves des villages reculés doivent affronter pour se rendre à leurs nouveaux centres d’examen,  où ils devront encore affronter les dures conditions d’hébergement et de nourriture, dans un environnement qui leur est totalement étranger. 

L’association appelle les autorités de l’éducation à se pencher sérieusement sur le cas de l’éducation à Vélingara, pour ramener la quiétude et le calme dans ce secteur clé, rapporte Walfquotidien

L’inspecteur départemental de l’éducation et de la formation (IEF) Amadou Lamine Wade, joint au téléphone par l’APS, a déclaré n’avoir « rien à dire » à ce sujet, ajoutant par ailleurs que rien ne prouve qu’il ait affaire à un journaliste de l’Agence de presse sénégalaise au bout du fil. 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook