Autoroute à péage Ila Touba: Des travailleurs se plaignent d’un manque notoire de considération


Rédigé le Dimanche 23 Juin 2024 à 19:08 | Lu 204 fois | 1 commentaire(s)



L’autoroute à péage Ila Touba fait l’objet de beaucoup de controverses. Des travailleurs, employés dans la gestion de cette autoroute, exploités de manière éhontée, se plaignent d’un manque notoire de considération. Ils accusent à la fois, l’Ageroute, l’entreprise chinoise Crbc, la Sagam et l’Etat du Sénégal. En plus, ils déplorent de nombreuses défaillances sécuritaires dans la gestion de cette autoroute.


Autoroute à péage Ila Touba: Des travailleurs se plaignent d’un manque notoire de considération
Des dénonciateurs, ayant joint Leral, expriment une profonde désolation dans le traitement des employés sous contrat CDI. Ils pointent du doigt Sagam et CRBC qui assurent l’exploitation de l’autoroute Ila Touba pour une durée de 10 ans. La Sagam gère la sécurité et le transfert de fonds. Ces deux entreprises, créant une société appelée Cca, découvre-t-on, ont gagné le marché de l’exploitation. Depuis lors, ils ont scindé en deux le personnel. Certains cadres sont restés avec de très bons contrats et salaires à cette nouvelle entité. Le reste du personnel, composé de plus de 400 agents est affecté avec la Société Intérim.

Ces employés, travaillant dans des conditions extrêmes disposent d’Ipm. Et, le versement à l’Ipres n’est plus une réalité depuis 2019. Près de 400 employés vivent dans la précarité. Ils perçoivent des salaires dérisoires. Ces travailleurs désorientés ne disposent pas de trousseaux. Même malades, ils ne peuvent pas trouver sur place de comprimés pour soulager leurs douleurs.

Effectuant des tâches tardives, l’employé qui rate le véhicule de ramassage sera laissé à son sort. Aucune solution de suppléance. Alors que ce véhicule ne passe que sur un seul trajet. Et pourtant, le transport du personnel est défalqué du salaire, même pour ceux qui ne prennent pas ces véhicules de ramassage, alors que chaque gare de péage réalise en moyenne plus de 7 millions de FCfa/ jour. L’assistance des usagers est aussi décriée. En panne sur l’autoroute, l’usager peut perdre plus de 3 heures à attendre un véhicule dépannage. Il n’y a pas, regrette-t-on, assez de moyens pour une efficacité des opérations sur l’autoroute Ila Touba.

Autres griefs soulevés restent la non disponibilité d’assez de machines ou de véhicules de dépannage sur cet axe. Ils indiquent l’existence de 3 à 4 véhicules de dépannage en piteux état de l’entrée du péage de Thiès à Touba. Si même la gendarmerie assure en permanence la sécurité, un déficit de poste est signalé. Et, un seul poste d’intervention permanente des Sapeurs-pompiers existe sur cette autoroute au niveau des deux stations de Bambey. Sinon, les autres interventions, destinées au secours des accidentés, sont effectuées par des éléments externes. Ce qui peut parfois être dramatique pour les accidentés, dont des retards sont notés dans le transport des Sapeurs-pompiers.



1.Posté par DevonPayton le 24/06/2024 00:42
Gagner 80 000 $ en faisant un travail en ligne n'est pas un rêve, maintenant vous pouvez le faire depuis chez vous, passer plus de temps avec votre famille et plus que votre travail habituel, vérifiez simplement ceci, nous ne vous facturons pas pour la visite, merci☛☛☛☛☛☛ ☛☛ https://www.pays77.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT