Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Attaqué par un pitbull : Ce qui n’a été dit sur la mésaventure du jeune Boubacar Baldé !


Rédigé le Mardi 14 Mai 2019 à 00:14 | Lu 128 fois | 0 commentaire(s)



Les habitants du quartier « Cité » de Pikine ont écourté leur sommeil, ce dimanche, à cause des hurlements d’un jeune talibé, Boubacar Baldé. Celui-ci, poursuivi par un pitbull, a eu la mésaventure de sa vie. Très amoché par les morsures de la bête, il ne doit son salut qu’à l’intervention prompte des quelques voisins. Il s’en est ainsi sorti avec des blessures avant d’être évacué à l’institut Pasteur de Dakar.


Attaqué par un pitbull : Ce qui n’a été dit sur la mésaventure du jeune Boubacar Baldé !

L’histoire s’est déroulée dans la banlieue dakaroise.  Le jeune Boubacar Baldé se souviendra toujours de ce dimanche 12 mai 2019. Après une nuit de sommeil dans le quartier de Djida Thiaroye Ka, le jeune talibé a pris la direction de Pikine pour trouver le pain du jour à son maître coranique Hamadou Baldé. Il est 07 heures du matin.

A cette heure si matinale, les habitants du quartier « Cité » étaient encore au lit. Avec ses camarades, Boubacar fait le tour de la cité et pénètre dans certains domiciles. Ce jour-là, il frappera à la mauvaise porte. Dans cette maison, le maître des lieux est un passionné des animaux.

Et dès qu’il franchit la grande porte, le jeune talibé fait face au chien de garde de race pitbull. Malheureusement pour lui, celui-ci se sauve de sa chaîne. Pris entre la gueule de l’animal déchaîné, il lance de stridents cris. Le propriétaire fut ainsi alerté mais ne parvient pas à rattraper l’animal à temps.

 

Le talibé fut sauvé de justesse. Il s’en tire avec des blessures apparentes au niveau du front, du nez et de sa jambe. Face au fait accompli, le maître du pitbull, Saliou Diouf, alerte les sapeurs-pompiers. Une fois sur place, ces derniers conduiront l’adolescent à l’institut Pasteur.

Devant les enquêteurs de la police de Pikine, Saliou Diouf informe que le chien lui servait de gardien. Né en 1981 dans cette même localité et père de famille, il s’est lancé dans l’élevage de moutons dans son domicile. En plus du pit-bull qui a mordu le talibé,  Saliou a trois autres chiens qui lui servent de guetteurs. Il est un passionné des chiens de race.

Dans son enclos de chien il possède une femelle Rott veilleur, une femelle berger allemand un autre pitbull. Selon lui, son pitbull qui venait de mordre le jeune talibé était de garde depuis samedi vers 21 heures. Après sa garde à vue, il sera conduit par les hommes du commissaire Dramé au parquet.

Senenews



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook