google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Ambassade du Sénégal à Washington : quand Les recrutés locaux «chassent» les diplomates de carrière !


Rédigé le Vendredi 15 Octobre 2021 à 12:37 | Lu 228 fois | 4 commentaire(s)



L’ambassade du Sénégal à Washington DC (Usa), comme la plupart de nos représentations diplomatiques, croule sous le poids d’un personnel pléthorique. Dans cette ambassade au pays de l’Oncle Sam, les recrutés locaux et « diplomates » fantômes issus du clientélisme électoral et parental ont pratiquement bousculé voire chassé les diplomates de carrière. Une situation qui a fini d’agacer le peu de diplomates et agents de l’Etat restants. Qui parlent à voix basse — et en langage diplomatique ! — de « Washington- Tampi ». Le Témoin » quotidien rapporte…


Ambassade du Sénégal à Washington : quand Les recrutés locaux «chassent» les diplomates de carrière !
Au lendemain du scandale financier qui avait éclaboussé le consulat général du Sénégal à Milan, en Italie, le président de la République Macky Sall avait ordonné au ministre des Affaires étrangères ainsi qu’à ceux du Budget et de la Fonction publique d’engager le recensement exhaustif du patrimoine de l’Etat à l’étranger. Le chef de l’Etat avait également demandé, d’après un communiqué du Conseil des ministres, l’audit de la gestion des personnels dans les chancelleries.

C’est justement ce que « Le Témoin » n’a eu de cesse de réclamer pendant des années tout en dénonçant la pagaille qui règne à l’ambassade du Sénégal à Washington/Dc (Usa) qui se trouve être la destination privilégiée du clientélisme politique ou parental du régime APR/Benno.

Sur les rives du Potomac, la chancellerie de notre ambassade croule sous le poids des recrutés locaux et des diplomates fantômes. Une situation qui a empiré, hélas, depuis l’arrivée de Me Aissata Tall Sall à la tête du ministère des Affaires étrangères.

Pour preuve, au niveau de l’ambassade du Sénégal à Washington/Dc, le personnel sénégalais recruté localement a pratiquement chassé tous les diplomates de carrière. Pour mieux comprendre ce dont il s’agit, « Le Témoin » vous fait revisiter le décret n° 2002-21 du 18 Janvier 2002 fixant la durée des affectations des agents de l’Etat à l’étranger.

Dans son article premier, il est dit que la durée de séjour des agents affectés dans les ambassades, consulats et autres représentations sénégalaises à l’extérieur est fixée à cinq ans maximum, sans exception. Pour faire respecter ce décret, tous les diplomates et agents affectés à l’ambassade du Sénégal à Washington, par exemple, ont été rappelés au bout de trois (03) ou cinq ans (05). Tous pour fin de séjour. « Washington-Tampi » !

Pendant ce temps, certains recrutés locaux n’ayant aucune qualification professionnelle ont vu leur contrat prolongé. Passe encore s’ils n’occupaient que de emplois subalternes ! Malheureusement, il se trouve que ces « diplomates » recrutés sur place aux Usa occupent souvent des postes/clés destinés à des diplomates de carrière.

L’exemple de Mme B.G « chargée des affaires religieuses » et que nous avions déjà évoqué fait toujours grand bruit à Washington ! Non seulement Son Excellence l’ambassadeur Mansour Elimane Kane lui a taillé ce poste pour consolider son salaire, mais encore son contrat a été prolongé…indéfiniment.

Tout aussi heureuse, Mme K. W, charmante secrétaire de direction, dont le contrat a été prolongé. Depuis 2015, cette dame occupe un poste de consul qui devrait dans les normes être occupé par un diplomate de carrière. Ce, compte tenu de la position stratégique de l’ambassade du Sénégal à Washington dans notre dispositif diplomatique. Depuis l’arrivée de Me Aïssata Tall Sall, originaire du même département (Podor) que notre ambassadeur à Washington, le personnel local en provenance de cette partie du Fouta a gonflé.

En tout cas, il s’est étoffé d’une demi-douzaine de recrutés locaux « mbimi ». C’est du moins ce que prétendent les diplomates de carrière ! Naturellement, le budget national souffre de façon irrationnelle de cette situation compte tenu de la masse salariale destinée à des gens sans bureau, ni activité. Des gens qui n’ont pour seul mérite d’appartenir à des familles de ministres, de marabouts ou d’autorités politiques. En tout cas dans cette ambassade, le « Washington-Tampi » est l’expression diplomatique la mieux partagée !
Le Témoin



1.Posté par ElizaHincks le 15/10/2021 17:05
Je suis payé plus de 87 $ de l'heure en travaillant à domicile avec 2 enfants à la maison. Je n'aurais jamais pensé que je serais capable de le faire, mais ma meilleure amie gagne plus de 10 000 par mois en faisant cela et elle m'a convaincu d'essayer. Le potentiel avec cela est sans fin. Voici ce que j'ai fait... Www.Pays11.com

2.Posté par MarieRudd le 15/10/2021 18:26
Google paie actuellement entre 10447 et 13025 dollars par mois pour travailler sur le Web depuis son domicile. J'ai rejoint cette activité il y a 2 mois et j'ai gagné 15248 $ au cours de mon premier mois grâce à cette activité. Je peux dire que ma vie s'est totalement améliorée ! Regardez ce que je fais....>> Www.SmartPay1.Com

3.Posté par Madison Layla le 15/10/2021 22:28
I getting Paid upto $18953 this week, Working Online at Home. I’m full time Student. I Surprised when my sister’s told me about her check that was $97k. It’s really simple to do. Everyone can get this job.Go to home media tab for more details.
See…………………………. https://www.workapp2.com

4.Posté par BarbaraOjeda le 16/10/2021 23:30
Une mère célibataire avec 4 enfants a perdu son emploi mais a pu rester au top en encaissant en continu 1500 $ par semaine avec un travail en ligne qu'elle a trouvé sur Internet... Vérifiez les détails ICI....
www.Pays11.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT