Allemagne : Thomas Müller n’est pas d’accord avec Toni Kroos pour Leroy Sané


Rédigé le Jeudi 13 Septembre 2018 à 23:40 | Lu 84 fois | 0 commentaire(s)



Allemagne : Thomas Müller n’est pas d’accord avec Toni Kroos pour Leroy Sané

Allemagne : Thomas Müller n’est pas d’accord avec Toni Kroos pour Leroy Sané

Après avoir été tancé par Toni Kroos, Leroy Sané a vu Thomas Müller louer ses qualités.
Leroy Sané fait décidément l’objet de tous les débats en Allemagne. Grand absent de la liste des 23 de Joachim Löw pour la Coupe du monde, l’attaquant de Manchester City a fait son retour lors du dernier rassemblement, profitant d’un parcours catastrophique de la Mannschaft, éliminée dès la phase de poules en Russie.

Pour évoquer son absence, son coéquipier Toni Kroos avait notamment fustigé un problème de langage corporel. « Parfois, vous avez le sentiment, avec le langage corporel de Leroy Sané, que c’est toujours le même qu’il gagne ou qu’il perde. Il doit améliorer son langage corporel. Il a tout ce qu’il faut pour être un joueur de classe mondiale mais parfois, tu dois lui dire de mieux performer. » , avait lâché le joueur du Real Madrid, sans oublier de mentionner les qualités de son coéquipier. « Ce qui est clair, c’est sa qualité, son rythme, son pied gauche. Il était fantastique avec Manchester City l’année dernière mais Pep a le même problème en ce moment, il essaie de tirer le meilleur de lui. S’il est performant, c’est une vraie arme. Il a qualité, surtout pour nous mais peut-être que le sélectionneur a examiné ses performances en équipe nationale et n’en était pas content ».

Les réserves de Toni Kroos ne sont pas partagées par tous ses coéquipiers en sélection. Ainsi, Thomas Müller, autre cadre de l’équipe, n’a pas du tout la même perception de Sané. « En Allemagne, peu de joueurs ont la vitesse de Leroy », a expliqué l’attaquant du Bayern dans des propos accordés à ESPN. « Nous voulons qu’il utilise cette arme pour l’Allemagne, et qu’il soit un danger constant pour les autres équipes. Désormais, je pense qu’il est assez mature. Je lui fais confiance pour apporter beaucoup à la Mannschaft dans le futur. C’est aussi à nous de l’aider à exploiter pleinement son potentiel en équipe nationale, ce n’est pas juste à lui de le faire ».



Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook