Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Affaire Commissaire Bara Sangaré: Cette photo de l’histoire met en cause Dr. Cheikhna Gaye. À vous de juger


Rédigé le Samedi 17 Août 2019 à 02:31 | Lu 189 fois | 0 commentaire(s)




Affaire Commissaire Bara Sangaré: Cette photo de l’histoire met en cause Dr. Cheikhna Gaye. À vous de juger
selon un « témoin oculaire » dont les propos sont rapportés par Mouhamadou Mohammed Ndiaye de la RFM, le pharmacien a raconté une version biaisée de l’incident. Retraçant le film, il raconte que Commissaire Sangaré s’est présenté au comptoir de la pharmacie et a demandé un médicament qui s’appelle TETAVAX. Le Dr. Cheikhna Gaye lui a fait savoir que le produit existe mais qu’il se vend sur présentation d’une ordonnance. N’ayant pas le document par devers lui, le Commissaire s’est mis un peu à l’écart. Téléphone collé à l’oreille, il appelle quelqu’un, à qui lui demande de lui rapporter l’ordonnance en question. 

Entre-temps, poursuit le témoin, un autre client se présente et demande un médicament. Il s’est adressé à un collègue de Dr Gaye. Ce dernier fait savoir à son interlocuteur que ledit médicament se vend également, sur présentation d’une ordonnance. D’après toujours le témoin, Dr Gaye aurait dit à son collègue de le lui vendre, malgré tout, arguant, celui-ci est un « client habitué » de leur pharmacie. 

Le Commissaire Sangaré qui suivait la conversation entre les trois hommes (les deux pharmaciens et l’autre client), bondit de sa chaise pour faire des remarques à Dr. Gaye. « Vous accordez à ce monsieur ce que vous m’avez refusé. Vous n’êtes pas professionnel, vous êtes malhonnêtes », crache amer, l’officier de police. « Ce n’est pas à vous de nous apprendre notre métier », réplique sèchement le Dr. Gaye. Il s’ensuit un dialogue de sourd et le ton monte d’un cran. 

Le Commissaire Bara Sangaré fait savoir à Dr Gaye qu’il lui fera regretter son acte. Il se met à appeler par téléphone. Quelques minutes après, des policiers en civil débarquent. Et c’est à ce moment-là dit-il, que lui et les autres employeurs de la pharmacie ont su qu’il s’agit en réalité le Commissaire de police. Dr. Gaye sera alors arrêté manu militari et conduit au Commissariat des Parcelles Assainies. 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook