Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Accusé de diffusion de fausses nouvelles : le Colonel Ndaw fait condamner Bougane Guèye Dany


Rédigé le Mercredi 17 Avril 2019 à 15:33 | Lu 59 fois | 0 commentaire(s)




Accusé de diffusion de fausses nouvelles : le Colonel Ndaw fait condamner Bougane Guèye Dany
Bougane Guèye Dany a perdu la procédure qu’il avait initiée contre le Colonel Abdoulaye Aziz Ndaw. Car le colonel de la gendarmerie à la retraite a été relaxé des faits de diffusion de fausses nouvelles, à lui reprochés par le patron de D-Media. 

Ce dernier réclamait 100 millions de FCfa au titre de dommages et intérêts. Il a été débouté. Pis, il a été condamné à payer au Colonel Ndaw la somme de 2 millions de FCfa pour citation abusive. Celui-ci réclamait un milliard. Toutefois la décision est loin d’être définitive, car il peut attaquer la décision devant la cour d’Appel. 

Cette affaire est partie d’une sortie médiatique du Colonel, à la veille de la Présidentielle du 24 février dernier. " Candidat à l’élection présidentielle, le leader de Gueum Sa Bopp doit être un exemple de probité et d’honnêteté (…). Bougane Guèye Dany ne peut pas prétendre être milliardaire et défendre les causes sociales et religieuses, en devant lui-même de l’argent à une personne qu’il ne connait ni d’Adam ni d’Eve "

Ce sont les propos incriminés, mais le colonel a clamé son innocence, lors de son procès tenu le 25 dernier. L’auteur du livre « Pour l’honneur de la gendarmerie », qui avait comparu sans son accusateur, avait laissé entendre qu’il n’avait fait que rappeler au patron de presse l’argent qu’il lui devait. « J’ai porté plainte contre ‘’Actunet’’ qui a été condamné à 20 millions, il y a 5 ans. Bougane Guèye dany a initié une dizaine de procédures qui je considère comme des harcèlements pour ne pas payer. Le 9 septembre, toutes les procédures ont été réglées et Bougane m’a proposé un moratoire sur 5 mois que j’ai rejeté », s’était-il défendu, en indiquant que ce dernier harcelait même sa vieille mère de 90 ans et ses organes de presse l’attaquaient. 

Mais le conseil du patron de D-media, Me Alioune Badara Fall, avait laissé entendre que l’article a porté préjudice à Bougane Guèye Dany . Que le colonel a insulté, alors que dans le jugement, son nom n’y est pas cité. Me Bamba Cissé avait plutôt parlé de procédure « abusive et vexatoire ». Le tribunal correctionnel semble lui donner raison. 

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook