Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Accusé d’avoir violé une fillette de 12 ans : Babacar Faye révèle avoir plutôt des rapports sexuels avec la mère de l’adolescente


Rédigé le Mercredi 22 Mai 2019 à 16:40 | Lu 127 fois | 0 commentaire(s)



Accusé d’avoir violé A. Guèye, la fille de sa voisine de Bargny, Amina Diop, Babacar Faye a été traîné, hier, devant le juge des flagrants délits de Dakar. Hormis ce présumé viol qu’aurait subi la fille et que la mère de la victime a raconté, les débats d’audience, ont failli prendre une autre tournure, car l’avocat de la défense, Me Ibrahima Mbengue, a soutenu devant le public ébahi qu’entre la maman de la victime, Amina Diop et son client Babacar Faye, il y a une relation amoureuse.


Accusé d’avoir violé une fillette de 12 ans : Babacar Faye révèle avoir plutôt des rapports sexuels avec la mère de l’adolescente

A en croire toujours la robe noire, c’est la dame qui se déplaçait toujours pour rejoindre le mis en cause à son domicile et non le contraire. Babacar Faye qui durant toute la procédure a nié les faits, a encore balayé d’un revers de main toutes les accusations portées à son encontre, face au président de l’audience. Selon lui, Amina Diop l’a accusé pour se venger de lui. Cependant une autre version des faits a été donnée par la partie accusatrice. Selon la fillette, à la date du 26 avril 2019, elle a été chargée d’une commission par son oncle maternelle. En se rendant à la boutique elle a été interceptée par Babacar Faye, qui voulait la charger d’une autre commission. Et c’est ainsi qu’il l’a invitée dans sa chambre où, il lui a servi une boisson qu’elle a bu avant de perdre ses esprits. Mais, souligne-t-elle, lorsqu’elle s’est réveillée, le prévenu n’était pas sur les lieux.
« Les incohérences de la « victime » 

C’est sur ces entrefaites qu’elle est rentrée tranquillement chez elle, sans dire un mot à sa mère. Ce n’est que le lendemain matin, au moment de laver ses habits qu’elle s’est rendu compte qu’ils étaient maculés de sang. Pire, « la victime » A. Guèye se plaignait de douleurs au ventre. Les médicaments achetés à la pharmacie n’y feront rien. Car les maux persistaient de plus belle. Aussi, Amina Diop l’a transportée à l’hôpital afin qu’elle soit consultée par une sage-femme. Coup de massue : la blouse blanche révèle à la dame Amina Diop que sa fille a été abusée sexuellement. Elle lui délivre une certificat médical qui fait état d’une déchirure hyménale ancienne. Interrogée sur les faits, la gamine a pointé du doigt Babacar Faye comme étant auteur du viol. De plus A. Guèye ajoutait que l’inculpé lui avait caressé les seins. A la barre du tribunal, la victime a soutenu que c’était la première fois a eu des rapports sexuels. Et pourtant elle avait dit à l’enquête préliminaire avoir été victime de viol à deux reprises et qu’elle s’en était ouverte à sa mère qui était restée bouche bée.
La partie civile réclame 5 millions 

Interrogée, l’épouse du prévenu Babacar Faye et l’un de ses voisins l’ont disculpé, en expliquant que le jour des faits, le prévenu était rentré à la maison tard. Nonobstant ses déclarations, l’avocat de la partie civile Me Babacar Ndiaye, convaincu de la culpabilité du prévenu, a demandé au tribunal de le maintenir dans les liens de la détention et de le condamner à payer 5 millions de dommages et intérêts. 
La parquetière a quant à elle, sollicité la relaxe pure et simple du prévenu. Avocat de la défense, Me Ibrahima Mbengue a fait la même demande. « Comment je peux entretenir des rapports sexuels avec la mère et faire de même avec la fille ? Ce n’est pas humain » « S’il y a quelqu’un qui doit demander des dommages c’est mon client. Parce qu’il a été blessé dans sa chair et même s’il est relaxé, il sera indexé et vu comme quelqu’un qui a violé », crie Me Mbengue. 
Le délibéré sera rendu demain vendredi 24 mai 2019.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juin 2019 - 14:49 VIDÉO: Comment Reu Reug a humilié Gris 2




Publicité

Facebook