Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Accords de financement : le Sénégal signe deux conventions avec le Fonds de l'Opep


Rédigé le Mardi 22 Octobre 2019 à 16:01 | Lu 79 fois | 0 commentaire(s)



Le Sénégal vient de signer avec le Fonds de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OFID) deux accords de financement d’un montant global de 21, 7 milliards de francs Cfa destinés à la mise en œuvre de programmes de développement.


La signature a eu lieu en marge des Assemblées générales annuelles du Fonds monétaire international, entre le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et le directeur général du Fonds de l’OPEP, Abdulhamid Alkhalifa. 
Ces accords portent sur la mise en œuvre du Programme d’appui au développement agricole et à l’entrepreneuriat (PADAER) pour un montant de 9, 9 milliards de francs et sur le Projet de désenclavement des zones de productions en appui au programme national de développement rural (PDZP/PNDL) pour 11, 8 milliards de francs. 
Le PADAER, qui en est à sa deuxième phase, a pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté dans les zones d’intervention du programme à travers le développement de la chaine de valeur profitables et diversifiées. 
Ce programme intervient dans les quatre zones agro-écologiques : la Vallée du Fleuve Sénégal, la Zone Sylvopastorale, le Sénégal Oriental et la Haute Casamance, couvrant ainsi les régions de Matam, Tambacounda, Kédougou et Kolda. 
Quant au PDZL/PNDL dont le financement a atteint 11, 8 milliards de francs CFA, il a pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté à travers l’action combinée des départements ministériels, des collectivités territoriales, des communautés de base et du secteur privé. 
L’ambition est de promouvoir l’offre de services socio-économiques de base aux populations dans les communes et collectivités territoriales les plus pauvres du Sénégal, ajoute la source.  
Source APS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook