google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


( 05 Photos ) Un «rooftopper» chinois filme involontairement sa propre mort alors qu’il plonge du haut d’un gratte-ciel de 62 étages


Rédigé le Mardi 12 Décembre 2017 à 15:58 | Lu 141 fois | 0 commentaire(s)




( 05 Photos ) Un «rooftopper» chinois filme involontairement sa propre mort alors qu’il plonge du haut d’un gratte-ciel de 62 étages

Un «rooftopper» chinois fait une chute mortelle du 62e étage


Ses acrobaties avaient fait le tour du Web chinois. Wu Yongning, un « rooftopper » qui avait partagé plus de 300 vidéos sur le réseau social Weibo, a fait une chute mortelle du 62e étage d’un gratte-ciel de Changsha. Il est décédé le 8 novembre dernier mais sa compagne a seulement confirmé son décès samedi, rapportent les médias chinois.

Un clip viral que 20 Minutes a choisi de ne pas partager montre le moment fatal. On voit Yongning suspendu au-dessus du vide, effectuer deux tractions. Il tente ensuite de remonter mais n’y parvient pas. Il essaie de s’aider de ses jambes mais ne trouve pas de prise sur la surface lisse de l’immeuble, et lâche brusquement prise.

Une discipline souvent illégale
Wu Yongning participait apparemment à un challenge doté d’un prix de 100.000 yuans (environ 13.000 euros), selon les déclarations de sa famille au Xiaoxiang Morning Herald. On ne sait pas qui était l’organisateur de cette compétition, alors que seul un accès au 40e étage est ouvert au public, et que grimper plus haut est interdit.

Dans ses vidéos, Wu Yongning expliquait qu’il avait pratiqué les arts martiaux plus jeune, et il mettait en garde ses followers contre les dangers de cette discipline qui consiste à grimper au sommet d’un gratte-ciel ou d’un monument pour y faire des acrobaties.

Ces dernières années, la popularité des rooftoppers a explosé grâce aux réseaux sociaux et aux photos « les jambes dans le vide », notamment sous l’impulsion de Vitaliy Raskalov et Vadim Makhorov, qui se sont fait connaître en grimpant au sommet de la pyramide de Khéops. Mais la fin tragique de Wu Yongning le rappelle malheureusement, ces amateurs de sensations fortes risquent bien plus qu’une amende : ils risquent leur vie.

Une fin tragique pour l’alpiniste urbain Wu Yongning… À 26 ans, Wu Yongning était l’un des plus célèbres « rootopper » internationaux. Pour gagner sa vie, il partageait ses exploits sur le réseau social Weibo, le « Twitter chinois ». Cette discipline du « rooftopping » consiste à grimper sans assurance au sommet d’édifices urbains et rassemble depuis quelques années de nombreux adeptes à travers le monde, malgré les risques insensés qu’elle comporte.

Mais ce 8 novembre dernier, l’aventure s’est semble-t-il tragiquement terminée pour le casse-cou: une vidéo relayée par de nombreux médias fiables, dont le magazine Time, la BBC et le Times, montrent en effet sa chute mortelle du toit d’un gratte-ciel de la ville de Changsha (Chine). Selon les informations relayées, Wu Yongning s’était pendu dans le vide, à bout de bras, du haut du 62e étage d’une tour locale.

Victime d’un coup de fatigue, il n’aurait alors pas trouvé l’énergie nécessaire pour remonter et aurait ainsi filmé son propre décès. Si la vidéo peut sembler suspecte dans sa réalisation, son épouse a en revanche confirmé son décès sur les réseaux sociaux. On doute dès lors qu’il puisse s’agir d’un canular aussi macabre. Selon L’Obs, le jeune homme participait à un concours pour remporter 15.000 dollars et ainsi financer son mariage.


 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT