Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Zoom sur Bassirou FATY, président du conseil d'administration du Crédit Agricole


Rédigé le Lundi 12 Mai 2014 à 14:54 | Lu 959 commentaire(s)


Un président du conseil d'administration d’une société, nous l’imaginons toujours derrière son bureau, avec un air sérieux et strict dans son travail. L’équipe Vipeoples est allée à la rencontre de M.Bassirou Faty, président du conseil d'administration du crédit agricole. Notre déplacement avait pour but de mieux connaitre celui qui est derrière cette banque et de voir comment il se comporte en entreprise mais également connaitre ses habitudes quotidiennes.


Zoom sur Bassirou FATY, président du conseil d'administration du Crédit Agricole
Bonjour M. Bassirou Faty, pouvez-vous nous briefer votre parcours ?
Mon parcours est comme tous les parcours des personnes qui ont été à l’école. Je suis né à Ziguinchor, j’y ai fait l’école primaire et le lycée avant d’aller terminer mes études universitaires à Dakar. Je me suis spécialisé en  banque et  pour arriver à cela il n' y a eu pas mal de péripéties. Je n’étais pas forcément destiné à ce métier car mes engagements dans le monde du syndicalisme étudiant fut un aspect très présent dans mon parcours professionnel et la  politique a joué plus tard sur ma carrière. J’ai été nommé par la suite président du conseil d'administration de la banque du crédit agricole par le président de la république Macky Sall.

Comment arrivez-vous à coordonner votre société et à gérer vos relations avec les employés ?
Les employés du crédit agricole… Je ne suis pas dans la gestion de la société, je dirige plutôt  une institution avec la volonté du chef de l’état. Je participe un peu à la bonne marche de l’institution en présidant les conseils d’administration et en veillant sur l’application de la stratégie définie par le gouvernement et mise en application par le directeur général et son équipe. Je suis un peu dans une sorte de conseil de surveillance que je préside. Mon rôle c’est aussi de veiller sur la stratégie qui est le financement du monde agricole même si maintenant notre institution est devenue une banque universelle.  Quant aux employés du crédit agricole, je n’ai pas de relation directe avec eux, je traite plutôt avec le directeur général qui je considère comme un excellent professionnel, qui fait bien son travail et qui mène la boite sur des chemins prometteurs. Toutefois avaec les employés ou les gens qui se trouvent hors de la banque, je me suis toujours évertué à entretenir des relations normales, amicales, fraternelles puisque c’est mon tempérament qui correspond à cela.
 


Zoom sur Bassirou FATY, président du conseil d'administration du Crédit Agricole
En parlant justement  de vos relations amicales, normales et fraternelles que vous entretenez avec le monde extérieur, avez-vous déjà été victime d’harcèlement de la part des femmes ?
Non jamais (rire), j’ai beaucoup de respect pour les femmes.

M. le président, la question qui va suivre est une question qui sort du commun. Je vais me mettre dans la peau d’une femme qui cherche à vous séduire.  Considérez que c’est juste une simulation de ma part.
Je suis une sénégalaise et cliente de votre banque. Je rentre dans votre agence et j’amadoue la sécurité pour qu’il me laisse passer. Je réussis ma stratégie et je monte vous  voir. Je m’assoie en face de vous et j’attaque la partie séduction en étant provocatrice. Tout cela pour trouver un bon poste dans votre banque.
Quelle sera votre réaction ?
 Je serais particulièrement surpris.  Sans doute et rapidement j’essaierai de vous raisonner, c’est-à-dire je chercherai d’abord à ne pas vous humilier et ensuite je vous ferez comprendre que ce n’est pas une bonne chose à faire et que pour avoir des avantages professionnels, il est bon de compter sur son talent,  sa capacité et les possibilités que peut  vous offrir votre formation pour atteindre à votre objectif. En ce qui me concerne, si vous entrez dans mon bureau pour me faire un coup de charme , je pense que vous tomberez bien bas dans mon estime et que ça ne pourrait pas développer de bonnes relations futures. De plus, ce n’est pas vertueux. Je rends grâce à Dieu car je n’ai pas encore été confronté à cette pénible situation et je ne le souhaite  pas d’ailleurs.
 
Certains sénégalais disent souvent, un président du conseil d'administration ne connait pas la misère de la société. Votre avis sur cette affirmation ?  
Le mot misère est un peu trop fort. Je ne suis pas issu d’un milieu riche mais plutôt d’un milieu humble, digne qui n’avait pas toujours eu les moyens certes mais qui avait le minimum pour vivre.  La misère ce n’est pas toujours une question d’argent. Une personne peut souffrir parce que ses enfants sont malades etc. Sinon, nul n’est à l’abri de la surprise et du besoin. Il y aura toujours des contraintes morales qui peuvent entraver votre vie que vous soyez  riche ou pauvre, personne n’est épargnée.
 

Zoom sur Bassirou FATY, président du conseil d'administration du Crédit Agricole
Comment un président du conseil d'administration du crédit agricole vit sa vie de famille ?
Cela n’a jamais changé ma vie de famille avant même d’être président. Certes je suis très engagé sur le plan politique mais cela ne m’empêche pas de m’investir  sur le plan de l’art et de la culture. Laissez-moi vous dire que je fais un double travail pour contenter mes amis d’enfance. Comme un bon casamançais, j’évolue dans des associations culturelles et je n’ai jamais cessé de m’y interesser. Cela n’a pas d’impact négatif sur ma vie familiale. Il n’y a rien de mieux que d’apporter la joie à sa famille.  Bassirou Faty n’est pas seulement un accro du travail mais il est également un adepte de la Guitare. Eh oui, je joue depuis très longtemps de la guitare car j’étais dans un orchestre. J'étais directeur artistique d’une troupe théâtrale et j’adore le chant et surtout  la chorale. Vous voyez donc que tout cela n’a pas d’impact sur ma vie d’époux d’abord, de père ensuite et de camarde enfin. Nourrir son âme de chant et de plaisirs est bien nécessaire.
 
Avez-vous actuellement des postes disponibles au sein du crédit agricole ? Que dites-vous à ceux qui veulent devenir président administratif d’une banque.
Il y a une politique d’emploi des jeune,s développée à un niveau plus élevé c’est-à-dire au niveau du président de la république qui se bat tous les jours pour éradiquer le chômage des jeunes diplômés. A ce niveau-là, chaque fois qu’il y a des possibilités de recrutement au niveau de la banque, la direction générale fera des efforts pour recruter des gens.



Vipeoples.net
Rokhy Ghislaine Goudiaby



1.Posté par Malick Thiam le 19/03/2013 16:09
ok bel parcours mais il faut dire comment nous pouvons postuler Prési