Yen a marre et le M23 exigent un « nouveau type de policier »


Rédigé le Mardi 23 Juillet 2013 à 10:10 | Lu 238 fois | 4 commentaire(s)



Yen a marre et le M23 exigent un « nouveau type de policier »
VIPEOPLES.NET  L’histoire du trafic de drogue dans la police a soulevé de vif débat. Face à une affaire qui s’avère  difficile à résoudre, Fou Malade et Mamadou Mbodj exigent des mesures sévères ainsi que la mise en place d’un « nouveau type de policier ».


D’après Fou Malade, il est anormal qu’on laisse en liberté des hauts gradés de la Police alors qu’ils sont mêlés dans cette affaire de drogue. Il fait appel à l’Etat à réagir rapidement et surtout au ministre de l’intérieur qui est le plus concerné.


 « C’est une police qui veut transformer le Sénégal en Etat narco trafique comme la Guinée Biseau », confie-t-il au Quotidien.  Selon lui, si l’Etat tarde à résoudre ce problème c’est parce qu’il est entrain de comploter pour sauver la peau du DGPN.
 
Mamadou Mbodj, le coordonnateur du M23 souligne que Abdoulaye Niang n’aurait pas dû rester un jour de plus à la tête de la police. Il indexe la police jugée criminelle et qui porte atteinte à la sécurité sénégalaise. Mamadou Mbodj préférait que des mesures conservatoires soient prises pour éviter que les personnes concernées influences l’enquête. La minorité ne doit pas infecter la majorité des policiers sérieux, précise-t-il toujours.
 
«  Un nouveau type de policier », voilà l’idée prônée par Malal Tallal et Mamadou Mbodj. Une police qui est digne de confiance, une police qui peut sécuriser les sénégalais et qui travaille de bonne foi au nom du Sénégal


Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook