Yekini s'attend à des "combats-chocs"


Rédigé le Vendredi 7 Juin 2013 à 15:01 | Lu 54 fois | 0 commentaire(s)


lutteur Yakhya Diop dit Yekini, leader de l’écurie Ndakarou, a déclaré avoir traîné une blessure qui a failli le rendre paralytique, peu avant sa défaite du 22 avril 2012 devant Balla Gaye 2, déclarant qu'il s'attend maintenant à "des combats-chocs". C'etait hier lors de la conference de presse qu'il a tenu dans un hôtel de la place.


Yekini s'attend à des "combats-chocs"
"Il s’agit en réalité d’une blessure que j’ai eue en 2006 et que je pensais avoir fini de soigner. Mais elle s’est aggravée trois mois avant le combat. Mon nerf était coincé. Je ne pouvais plus faire marche arrière", a argué Yekini lors d'une conférence de presse. 
Selon son chargé de communication, Mamadou Moustapha Niang, trois médecins avaient constaté la blessure du lutteur. Yekini tentait de leur cacher sa blessure, de peur d'être empêché par une décision médicale de lutter avec Balla Gaye 2. 
"Je n’ai jamais eu autant peur que lorsque le docteur Mbaye Ndoye m’a dit que je risquais la paralysie. Il m’a même dit que je ne devais plus aller au combat, car je devais absolument subir une opération", a expliqué Yakhya Diop. 
Le 22 avril 2012, Yekini a été battu par Balla Gaye 2, qui lui prenait ainsi le titre de Roi des arènes, que Yakhya Diop détenait depuis plusieurs années. 
"La défaite permet au sportif de mieux connaître son sport", a commenté Yekini. Il reconnaît avoir été terrassé par "un grand champion", en l’occurrence Balla Gaye 2. Ce dernier a conservé son titre de Roi des arènes, en battant, dimanche dernier, Tapha Tine de l'écurie Baol Mbollo. 
Il a nié les accusations de Balla Gaya 2 selon lesquelles il apportait son soutien moral et/ou matériel à Tapha Tine.
Devant les journalistes, Yakhya Diop était habillé d'un T-shirt marron estampillé des initiales "KG" et orné d'une couronne, sa manière de dire qu'il reste le "Khalife général" des lutteurs. 
Yekini dit s'attendre maintenant à "des combats-chocs". 
"J’ai le droit de dire que je reste le Khalife général des lutteurs. Ce que j’attends de mon avenir dans la lutte, c’est des combats-chocs. Mais, je tiens à préciser que je ne cible aucun lutteur, c’est aux lutteurs de me défier", a déclaré Yekini. 
Il n'écarte personne pour ses prochains combats, a-t-il précisé, citant Eumeu Sène, Tapha Tine, Modou Lô, Lac de Guiers 2, Gris-Bordeaux et Balla Gaye 2 comme de futurs adversaires. 
Il rappelle avoir eu à disputer "plus de deux combats" avec un même lutteur, en réponse à une question sur la décision de Balla Gaye 2 de ne plus s'engager dans des combats avec certains lutteurs qu'il a déjà battus. 
Balla Gaye 2 a récemment déclaré qu'il n'avait plus à disputer des combats avec Yekini et Modou Lô, qu'il a déjà battus. 
"Le choix de son adversaire ne dépend pas forcément du lutteur, dans ce genre de sport. Cependant, il a (Balla Gaye 2) le droit de dire qu'il ne veut pas lutter avec tel et tel autre lutteur", a commenté Yekini. 
"Je continue ma carrière [...] Ce n’est pas cette défaite qui va m’arrêter [...] Je reste le Khalife général des lutteurs'', a-t-il soutenu, ajoutant qu'il n'a plus rien à prouver après 15 ans dans la lutte avec frappe. Yakhya Diop estime qu'il ne disputera pas plus de deux combats, pour le reste de sa carrière.
APS




Publicité



Facebook