Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

VIDEO : Barack Obama dans un sketch avec un acteur de Very Bad trip


Rédigé le Vendredi 14 Mars 2014 à 02:58 | Lu 569 fois | 0 commentaire(s)


Barack Obama a le sens de l'humour et le sens de la communication. Encore plus quand il s'agit de défendre une réalisation phare de sa mandature, «ObamaCare», la réforme du système de santé aux Etats-Unis. Pour s'adresser à un public plus jeune, le président américain a accepté de participer à une web-série humoristique, intitulée «Between Two Ferns (littéralement «Entre deux fougères»), diffusée sur le site comique «Funny Or Die», créé notamment par Will Ferrel et Judd Apatow.

Dans le rôle de l'intervieweur, l’acteur de Very Bad Trip, Zach Galifianakis, reçoit le locataire de la Maison-Blanche pour un faux entretien hilarant. L'acteur star de la saga «The Hangover» ( le titre original) joue donc les Raphaël Mizrahi et se lance dans une série d'interventions plus ubuesques les unes que les autres. Rien qui ne trouble pourtant la quiétude de l'ex-sénateur de l'Illinois.

«Désolé d’avoir dû annuler l’interview à plusieurs reprises. Ma souris a cassé la semaine dernière et j’ai dû faire à ma grand-tante ses piqûres anti-diabète…» commence Zach Galifianakis. La réponse fuse :«Tu sais quoi, Zach? C’est pas grave, lance Barack Obama. Honnêtement, quand j’ai appris qu’il y avait des gens qui regardaient ton émission, j’ai été plutôt surpris.»

VIDEO : Le faux entretien de Barack Obama avec Zach Galifianakis


A la question de Zach Galifianakis «Qu’est-ce que ça vous fait d’être le dernier président noir ?», Barack Obama goguenard répond «Sérieusement ! Ça vous fait quoi de savoir que c’est la dernière fois que vous interviewez un président?». 

Galifianakis fait ensuite un festival, il sous-entend «qu’Obama n’a rien fait d’autre en 2013 que de gracier une dinde pour «Thanksgiving», «que Dennis Rodman est l'ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Nord et que Hulk Hogan va bientôt être envoyé en Syrie.»

A la remarque «Ce n'est pas difficile de se dire qu'on ne pourra pas se représenter une 3e fois à la présidence... », la réplique d'Obama est implacable : «Si je me présentais une 3e fois, c'est comme faire un 3e épisode de Very Bad trip... Ca n'a pas bien fonctionné n'est-ce pas ?».