Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Une semaine décisive pour Karim Wade Son jet privé, l’Anoci et l’aéroport LSS risquent de le conduire à Rebeuss


Rédigé le Mardi 4 Décembre 2012 à 09:42 | Lu 115 fois | 0 commentaire(s)


L’ex-ministre d’état Karim Wade, qui a occupé la une des quotidiens sénégalais pendant plus d’un mois, dans l’affaire des biens mal acquis, sera, à nouveau, auditionnée, cette semaine, par gendarmerie de Colobane. Des dossiers brûlants comme la gestion de l’Anoci, son Jet privé et la gestion de l’aéroport LSS risquent de le mouiller.


Une semaine décisive pour Karim Wade Son jet privé, l’Anoci et l’aéroport LSS risquent de le conduire à Rebeuss
Les gendarmes enquêteurs de Colobane qui ont travaillé, pendant une dizaine de jours, dans les dossiers de Karim Wade, pendant que ce dernier et ses proches multipliaient des déclarations dans la presse, sont en phase de déclarer aux sénégalais qu’ils ont retrouvé beaucoup de cafards dans sa gestion, grâce à la collaboration des Etats Unis et de la France. Aussi, Karim, sera-t-il réentendu, pour lui confirmer les charges qui pèsent sur lui, après le passage de ses proches : Cheikh Diallo, président de groupe de presse CD-Media, Vieux Aidara, directeur de la télévision privée Canal infos News et Madior Sylla, ancien présentateur de la télévision nationale et chargé de la communication de Karim Wade. Ils ont été auditionnés par les gendarmes sur leurs relations avec le fils de l’ancien président du Sénégal. Le milliardaire Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo aurait été un des soutiens de Karim Wade. Abass Jaber, directeur de la société nationale de la commercialisation de l’arachide, est aussi soupçonné d’avoir mis en location son Jet privé à Karim. Le gouvernement soupçonne Karim de l’avoir utilisé à des fins personnelles. Son ami, Patrick Williams, a également été entendu, la semaine dernière. Toutes ces personnes ont fourni des grosses informations à la gendarmerie. Elles sont sommées de ne pas quitter le territoire national, avant la fin de cette semaine qui sera décisive pour la bande à Karim Wade.
Les gestions de l’Anoci et l’aéroport LSS enfoncent Karim Wade
Une autre épine pour Karim, l’Anoci où des centaines de milliards ont été engloutis dans l’organisation de la conférence Islamique de 2008 au Sénégal. Lors de sa dernière audition, comme son père Abdoulaye Wade, il avait rejeté toute gestion financière, se présentant comme un simple observateur, renvoyant les enquêteurs chez le directeur exécutif. Des propos qu’il aurait niés devant Abdoulaye Baldé. Cependant, selon une source proche de l’enquête, le passage de ses proches a permis de déceler beaucoup d’irrégularités dans la gestion de l’Anoci. Son passage, ce jeudi 6, à la gendarmerie, ne prendra pas du temps et sera la dernière, selon une source proche de l’enquête.

REWMI QUOTIDIEN




Publicité



Facebook