Un maire homosexuel reçoit des douilles par courrier


Rédigé le Jeudi 2 Mai 2013 à 19:11 | Lu 175 fois | 0 commentaire(s)


Thierry Speitel avait récemment confié vouloir se marier avec son compagnon et "pourquoi pas" d'adopter des enfants.


Thierry Speitel, maire sans étiquette de Sigolsheim, dans le Haut-Rhin, a porté plainte jeudi 2 mai après avoir reçu un courrier contenant deux douilles, scotchées à un article des "Dernières Nouvelles d'Alsace" ("DNA") dans lequel il évoquait son homosexualité.

"Choqué" par cette découverte, le maire a dénoncé un acte "détestable", tout en disant ne pas vouloir céder à la panique.

Thierry Speitel avait récemment confié aux DNA envisager de se marier avec son compagnon et "pourquoi pas" d'adopter des enfants, tout en regrettant les débordements homophobes enregistrés en marge de la mobilisation des opposants au mariage pour tous.

Dans le courrier adressé à la mairie, le titre de l'article, "Bien vivre ensemble", est suivi de l'inscription manuscrite "pas avec les malades". Sur une photo du courrier que s'est procurée France 3, figure également l'inscription "Les priorités sont 1) Boulot pour tous 2) Impôts pour tous, pas mariage pour tous."

A la suite de la parution de son témoignage dans le journal, ce catholique pratiquant a par ailleurs reçu près de 300 messages de soutien. Maire sans étiquette, mais de sensibilité centre-droit selon France 3, il effectue son deuxième mandat à la tête de la petite commune du vignoble alsacien et n'a jamais caché son homosexualité.

Selon France 3, Thierry Speitel a reçu dans l'après-midi un coup de fil de soutien de Fabienne Keller. La sénatrice du Bas-Rhin, l'une des 3 élues UMP du Sénat à avoir voté le projet de loi sur le mariage pour tous, avait également été victime de pressions et de menaces.

Un groupe de soutien à Thierry Speitel a été créé sur Facebook, par Bénédicte Vogel la secrétaire de la section du Parti socialiste à Sélestat. Il comptait déjà 345 membres jeudi après-midi.


Un maire homosexuel reçoit des douilles par courrier




Publicité



Facebook