Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Trois heures de prison pour port de… minijupe


Rédigé le Vendredi 7 Mars 2014 à 19:28 | Lu 434 fois | 4 commentaire(s)



Trois heures de prison pour port de… minijupe
Deux Ougandaises, qui comparaissaient pour un litige financier les opposant, ont été condamnées à trois heures de prison pour « outrage à la Cour » parce qu’elles portaient des minijupes, interdites par une récente loi « antipornographie », ont rapporté vendredi un policier et un journal.

Les gens dans la salle du tribunal étaient en colère au vu de la façon dont ses femmes étaient habillées. Leurs robes étaient trop courtes et la juge (…) leur a dit que leur habillement ne convenait pas à un cadre public tel qu’une Cour et visait à corrompre les moeurs », a expliqué Issac Munene, un policier qui se trouvait jeudi au tribunal.

« La juge leur a dit que leur infraction tombait sous le coup de la loi antipornographie, mais étant primodélinquantes qu’elle ne les condamnait qu’à une peine légère de trois heures d’emprisonnement, mais que si elles récidivaient, la peine serait plus lourde », a-t-il expliqué, précisant que les deux femmes avaient purgé leur peine dans les cellules du tribunal, avant d’être relâchées.

Selon le Daily Monitor, les deux femmes, en litige autour d’une dette impayée, sont arrivées en minijupe au tribunal de Bukomansibi, à quelque 150 km au sud-ouest de Kampala et ont « provoqué des murmures et des cris de la salle, les gens se demandant si les vêtements du duo n’étaient pas illégaux au regard de la récente loi antipornographie ».

Le désordre a conduit la juge, Catherine Baguma, a faire arrêter les deux femmes pour « outrage à la Cour », estimant que « leur accoutrement distrayait l’attention du tribunal et qu’elle ne pouvait poursuivre l’examen de l’affaire, tant qu’elles porteraient des minijupes », selon le quotidien indépendant, qui ajoute que la juge a renvoyé leur affaire.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 3 Août 2016 - 18:59 Vidéo: Image du jour à ne pas rater regardez