Traque des biens supposés mal acquis : Quand la France plaide pour Bibo Bourgi


Rédigé le Lundi 26 Mai 2014 à 09:46 | Lu 40 fois | 0 commentaire(s)



Un gros lièvre est soulevé par nos confrères de Jeune Afrique. En effet, dans leur dernière livraison, à paraître ce jour, ils font état dans leur rubrique "Confidentiel", du fait que le pays de Marianne intercéderait pour Ibrahim Aboukhalil Bourgi, plus connu sous le sobriquet de Bibo. 
Interdit de sortie du territoire Sénégalais depuis plus d'un an, en raison de sa complicité dans l'affaire de l'enrichissement illicite de Karim Wade, Bibo bénéficie ainsi du soutien de l'ambassade de France à Dakar.  Motif? L'homme d'affaires d'origine Libanaise souffrirait d'une grave pathologie cardiaque nécessitant une opération en France. Pour rappel, déjà en juin 2013, il avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire pour raisons médicales, mais n'a jamais pu jusqu'ici, se rendre à Paris aux fins d'y recevoir des soins. 
Toujours selon nos confrères de JA, en février, Bibo Bourgi qui possède la double nationalité franco-sénégalaise, avait bénéficié de l’intercession des services de l'ambassade de France qui attiraient l'attention des autorités sénégalaises sur sa situation. Sans résultat. Ainsi donc, Bibo se rabat sur ...JA.
dakaractu


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook