Titi divorce d’avec le label Prince Arts


Rédigé le Mercredi 26 Février 2014 à 13:33 | Lu 665 fois | 0 commentaire(s)


La chanteuse Titi, de son vrai nom Ndèye Fatou Tine, ne fait plus partie des protégés du label Prince Arts, gérés par Ngoné et Ibou, respectivement sœur et frère de Youssou Ndour. « Elle a été virée la semaine dernière », nous a, en effet, confirmé un des responsables de la structure de production, de management et de promotion musicale.

La rumeur sur des divergences courait dans les salons dakarois depuis que les publicités de la soirée de la jeune dame du 8 mars prochain au Grand Théâtre étaient diffusées sur la télévision Sen TV et les panneaux du réseau Dak’cor. Le choix de ces supports à la place de ceux du Groupe Futurs Médias, habituellement utilisés pour les événements de Prince Arts, ne constituerait pas cependant le problème, selon la même source.

Du moins à l’origine…Tout aurait commencé par la volonté du label de reporter ladite soirée en mai. Après avoir réservé la salle et la date pour faire un grand boom dans le sillage de la sortie du nouvel album de Titi, Prince Arts a voulu se donner un peu plus de temps pour mieux réussir l’organisation. D’autant que ses responsables venaient de boucler une tournée européenne avec Pape Diouf, un autre de leurs poulains.

En plus, nous révèle-t-on, il y avait une volonté de faire participer la chanteuse à un grand spectacle à Paris, avec des chanteurs guinéens notamment, pour enchainer donc avec la soirée de mai. La diva, elle, n’aurait pas voulu l’entendre de cette oreille. Elle aurait donc mené seule ses démarches au Grand Théâtre, pour reprendre et confirmer la date à son compte. Titi aurait même demandé à ses plus proches collaborateurs de ne pas ébruiter ses démarches. Ce qui amène notre source dans le label à parler de « coup prémédité », de « déception » de la part de cette artiste à qui le label aurait tout donné et qui passait son temps à clamer haut et fort son affection pour Youssou Ndour, fondateur du label. Outre la production de ses albums, dont le dernier « Guen Ji Deuk », Prince Arts a monté un groupe pour les prestations de l’artiste. C’est donc une page de plusieurs années de collaboration qui est ainsi tournée entre la diva et Prince Arts. Seneweb News a tenté, en vain, de recueillir la version de l’artiste. Seneweb!


Titi divorce d’avec le label Prince Arts


Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés