Texte de reconnaissance aux personnalités - Yerim Seck remercie tout le monde et oublie ses femmes et sa famille


Rédigé le Lundi 17 Mars 2014 à 03:52 | Lu 337 fois | 0 commentaire(s)



VIPEOPLES.NET - On dit souvent que c' est dans des difficultés  que l' on reconnait ses amis. C' est pour cette raison que " l' enfant chéri du Sénégal ", comme le surnomme le journaliste Tamsir Jupiter Ndiaye, a composé un texte pour remercier ceux qui l' ont cajolé pendant qu' il était en prison. Il a donc cité ceux qui l' ont couvert d' affection en oubliant sa famille. 

Tout le monde sait que les paroles s'envolent mais les écrits restent inscrits pour toujours et c' est pour cela qu' il a tenu à leur consacrer quelques pages de son livre. Un livre où sa famille se retrouve malheureusement absente. 

Le texte de remerciement commence par un homme fort, Baba Diaw Itoc et se termine par le sénégalais lamda. Certains disent même que ce journaliste a composé ses ecrits en suivant la logique hiérarchique de la pyramide qui va du plus important au moins influent. 

Comment Yerim Seck, ce journaliste à point sur les détailles, a pu oublier de remercier sa famille ? Pourtant, ses proches ont été les premiers acteurs à le soutenir. Jamais ses femmes l' ont quitté pendant qu' il était en détention. Ils mèritent dès lors  leur place dans son fameux livre, commentent les lecteurs.

Ce boycott  introduit alors un doute dans l' esprit des gens. Sa famille, l'a-t-elle soutenu jusqu'au bout ou est-ce juste un oubli de la part de l' ex journaliste de Jeune Afrique ? 









Publicité



Facebook