Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Son Mariage à vau-l'eau, Ahmet Khalifa Niasse en a marre et accuse : « Kilifa appelle mon épouse à 3 heures du matin »


Rédigé le Samedi 24 Août 2013 à 15:24 | Lu 891 fois | 10 commentaire(s)


Reparlons du divorce qui fait actuellement la Une des journaux du pays. Il s'agit du mariage, qui a pourtant duré quinze (15) bonnes années, entre Ahmet Khalifa Niasse et de celle qu'on nommait sa '' kaani khégn '' (sa préférée, en wolof), Yaye Fatou Diagne. Et si l'ancienne basketteuse parle d'instance de divorce, Ahmet Niass, pour sa part, soutient mordicus qu'il est encore beaucoup trop tôt pour prononcer ce mot dans leur relation.


Son Mariage à vau-l'eau, Ahmet Khalifa Niasse en a marre et accuse : « Kilifa appelle mon épouse à 3 heures du matin »
Le milliardaire de Fass, dans les colonnes de L'Enquête, pointe plutôt un doigt accusateur sur l'un des membres du mouvement " Y en a Marre ", qui aurait aggravé le problème, avec des coups de téléphone nombreux et répétitifs. « (...) Tous les problèmes ont commencé un jour où son téléphone a sonné à trois (3) heures du matin. Quand j'ai pris, j'ai vu que c'était le fils de Bamba Seck, qu'on appelle, je crois, Kilifeu, qui nous appelle à trois (3) heures du matin. Il y a quelque chose qui a été évoqué sur « Y en a marre » et c'est peut-être la continuation de cela. 
 
Ces gens-là se présentent comme des moralisateurs de la société. Mais un moralisateur de la société ne s'adresse pas à un couple à trois (3) heures du matin et de manière répétitive. Les coups de fil de cette personne-là sont devenus trop fréquents pour dire : oui, on va discuter de ce qui s'est passé hier, de ce que les journaux ont écrit ou de ce que Hollande a dit. Il y a des immixtions vraiment dérangeantes», confie-t-il.
 
« Y en a marre ne peut pas avoir le droit d'appeler ma femme à 3 heures du matin! Et puis, si j'ose dire, ma femme est la présidente des femmes de mon parti. Notre doctrine n'a rien avoir avec " Y en a marre ". ". Et de marteler, d'un ton amer : « Nous enseignons le contraire du  Y en a marrisme. Ils ont des apparences dont nous ne voulons pas ». Avant de tenter de se disculper sur les accusations portées à son encontre : « Je ne suis pas possessif, Yaye Fatou elle-même le dit ». A l'en croire, c'est quelque part Y en a marre qui a semé la zizanie dans son ménage : « Celui qui apparaît comme leur chef, Fadel Barro, est mon neveu. Le frère utérin de sa mère est le fils de Baye Niasse. Moi, je suis le fils de Khalifa Niasse. C'est mon neveu. Ils ne doivent pas être de moralité douteuse s'ils veulent faire passer leur message » tonne-t-il.




Publicité



Facebook