Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Sénégal: un 1er-Mai sous le signe de l’union


Rédigé le Mercredi 1 Mai 2013 à 16:10 | Lu 64 fois | 0 commentaire(s)


Au Sénégal, le 1er-Mai est marqué par un rassemblement unitaire au stade Iba Mar Diop de Dakar. C’est le premier du genre dans le pays. Le mouvement syndical a perdu de sa superbe ces dernières années. Il souffre de ses divisions et d’une faible représentativité. Bien conscientes que l’union fait la force, les cinq principales centrales du pays (Sudes, Cnts, Unsas, Csa et Udts) qui représentent plus de 80 % du mouvement syndical au Sénégal ont donc réussi la gageure de s’unir.


Sénégal: un 1er-Mai sous le signe de l’union

Pour un nouveau souffle

Ce rassemblement unitaire est la première pierre du front commun que les syndicats voudraient bâtir pour mieux porter leurs revendications : le prix des produits de première nécessité, des loyers, de l’essence, de l’électricité, de l’eau, la précarité de l’emploi, le chômage des jeunes. Les syndicats exigent surtout des autorités le dialogue et le respect des accords passés.
« Le dialogue social est en panne dans ce pays. Il n’y a aucune négociation entre l’Etat et les organisations syndicales », regrette Mamadou Diouf, secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes et porte-parole de la Coalition des centrales syndicales. Mamadou Diouf parle même d’ « un net recul » sur ce plan depuis l’arrivée au pouvoir du président Macky Sall : « Notre cahier de doléances, nous allons le déposer ensemble sur le bureau du chef de l’Etat», poursuit le syndicaliste qui avertit : « Nous sommes prêts à engager le bras de fer avec les autorités si nous ne sommes pas entendus ».

Pressafrik.com



Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook