Salaires et primes: Macky Sall arrose ses DG et PCA


Rédigé le Lundi 6 Mai 2013 à 13:08 | Lu 64 fois | 0 commentaire(s)


Le nouveau régime mène une politique aux antipodes d’une gouvernance vertueuse et sobre. C’est du moins ce que l’on peut dire après le décret 2012-1314 pris par le président de la République, Macky Sall pour octroyer des salaires faramineux et des primes annuelles plus que prodigieuses à des Directeurs Généraux (DG) et Président de Conseil d’Administration (PCA).


Salaires et primes: Macky Sall arrose ses DG et PCA
S’il y a des fonctionnaires qui ressentent actuellement le « yoonu yokkute » du président Macky Sall, c’est bien les DG et PCA des agences et structures assimilées de l’Etat qui bénéficient d’un traitement particulier avec un décret fixant leur rémunération à des niveaux qui frisent l’indécence dans un contexte marqué par un niveau de vie plus que précaire de la majorité des sénégalais.

Le décret 2012-1314 relate que d’énormes salaires et primes de rendement annuelles sont attribués à des dirigeants de société. Parmi ces DG et PCA, le document cite ceux de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE), d’AGEROUTE, de l’Agence de Régulation des Postes et Télécommunications (ARTP), de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM), de l’Agence de la Gestion du Patrimoine bâti de l’Etat, de l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie du Sénégal (ANSDS), de l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS) qui se retrouvent chacun avec un salaire de cinq (5) millions de FCFA et une prime annuelle de 21 millions de FCFA.

Quant aux PCA de ces mêmes agences, ils empochent des indemnités de deux (2) millions de FCFA. Le même document de révéler que dans la deuxième catégorie, les DG de l’ANRSA, ARMP, HASM, ASPI…raflent quatre (4) millions de FCFA avec une indemnité annuelle de 16,8 millions de FCFA, alors que dans la troisième catégorie, ils gagnent trois (3) millions de FCFA plus une prime annuelle de 12,6 millions de FCFA. A rappeler que d’autres sociétés sont citées dans ce décret qualifié scandaleux.

REWMI.COM




Publicité



Facebook