SCANDALE DIPLOMATIE : Mankeur Ndiaye offre la tête d’un diplomate à un ami


Rédigé le Dimanche 23 Février 2014 à 12:51 | Lu 86 fois | 0 commentaire(s)


Mankeur Ndiaye refait encore parler de lui en France. Visiblement sa nomination comme Ministre des affaires étrangères ne l’empêche pas de gérer personnellement l’ambassade du Sénégal à Paris.

Après avoir relevé il y a quelques mois Mme Genevieve Manel de son poste de Chef de la Division des ressources humaines lors de la fronde des diplomates de carrière. Une autre tête vient d’être coupée par le sieur Ndiaye. Cette fois en France.

Mais si l’on en croit nos sources bien introduites au sein du Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, il s’agit d’un scandale qui concerne encore notre diplomatie et dont Mankeur est au cœur.

M. Papa Omar Diatta, Diplomate de carrière, Premier secrétaire à l’ambassade du Sénégal à Paris et chef du Protocole de la Chancellerie vient d’être relevé par le Ministre des Affaires étrangères. Il a été muté à Abidjan.

S’il est normal qu’un fonctionnaire puisse être muté par nécessité de service par son autorité de tutelle, le cas de M. Diatta ressemble à un scandale d’Etat.

En effet, la tête de ce fonctionnaire irréprochable et dévoué selon ses collègues du Ministère et de l’ambassade a été obtenue par un ministre conseiller du président. En effet, ce dernier demandait à Mankeur Ndiaye de retirer le poste de chef du protocole à l’ambassade au jeune Diatta pour y mettre un certain Moussa Diack, agent décisionnaire à la retraite de nationalité française qui a effectué toute sa carrière en France du fait de ses accointances avec les hautes autorités du pays et fidèle dudit ministre conseiller du président.

D’ailleurs, ce proche du chef de l’État aurait offert trois costumes sur mesure et d’autres cadeaux en espèce il y a quelques mois au Ministre. Ce qui selon notre source ressemble fort bien à un geste intéressé tout ceci pour entrer dans ses grâces en vue de mettre son homme de paille pour avoir un contrôle sur l’ambassade comme il le faisait au temps de l’ancien régime en mettant les chauffeurs à son service personnel et dans ses activités plus que douteuses car c’est un secret de polichinelle que de dire qu’il réside en ile de France ( Neuilly sur seine) et utilise les biens de l’Etat à des fins privées.

L’Ambassadeur du Sénégal à Paris a toujours opposé un refus diplomatique à la requête de plus en plus autoritaire de son ministre arguant que M. Diatta est un agent compétent qui n’a jamais été sanctionné et qu’il s’acquittait bien de sa mission.

Ensuite, M. l’Ambassadeur a signifié à Mankeur Ndiaye que papa Omar Diatta connait très bien le protocole qui est un volet particulier de la diplomatie. A sa sortie de l’Ecole Nationale d’Administration en 2007, il a été affecté à la Direction du Protocole du Ministère, puis a été muté à l’aéroport. Puis lors de son affectation à Paris en 2010, il a été nommé adjoint au chef du protocole. C’est la mutation du titulaire à Rome qu’il a été promu comme titulaire au poste. Donc, quelqu’un qui maitrise le domaine.

Le jeune Diatta aurait donc été sacrifié pour mettre à sa place une personne qui n’est pas de la carrière diplomatique et n’a aucune connaissance des coutumes et usages du protocole. Et surtout pour faire plaisir à des lobbys obscurantistes de bras cassés.

Quand on connait le rôle sensible du protocole dans la diplomatie, il y a matière à être scandalisé.

L’affaire Papa Omar Diatta vient encore s’ajouter aux nombreuses remarques de plusieurs de nos concitoyens en France qui fustigent la nomination tous azimuts d’un personnel politique dans nos ambassades et consulats et la présence de relents ethniques dans les récentes nominations.

Excédé par le niet diplomatique mais argumenté de son ambassadeur, Mankeur a décidé d’agir en mutant le jeune Diatta à Abidjan ; ce qui est une sanction comme le reconnaissent nos sources aux Ministère des Affaires étrangères.

Mais en creusant plus à l’ambassade, l’on a été informé de certaines pratiques de l’ancien chef de mission en France. Mankeur Ndiaye en effet garde toujours son ancien numéro français acquis du temps où il était ambassadeur. Et les factures du fait du roaming coutent à l’ambassade plus 1500 euros par mois.

Ensuite, l’on a été ahuri d’apprendre qu’il a fait faire un contrat de travail à sa tante, une certaine Farmata FALL, comme femme de ménage à la résidence, qui est payée 2 000 000 francs cfa par mois.

Encore un scandale qui concerne Mankeur Ndiaye après son absence remarquée à l’ouverture de la conférence ministérielle de la Francophonie en novembre.
Dakaractu


mankeur ndiaye
mankeur ndiaye




Publicité



Facebook