Révélation: « Rachida Dati avait jusqu’à huit liaisons en même temps »


Rédigé le Jeudi 23 Mai 2013 à 04:00 | Lu 323 fois | 0 commentaire(s)


L’avocate de Dominique Desseigne, assigné en justice par Rachida Dati pour reconnaissance de paternité, aurait réuni assez d’informations pour faire le compte de ses amants.
Une liste qui donne le tournis : selon elle, l’ancienne garde des Sceaux a eu jusqu’à huit liaisons en même temps ! Le détail avec Planet.fr.


Révélation: « Rachida Dati avait jusqu’à huit liaisons en même temps »
Rachida Dati avait toujours gardé le secret sur l’identité du père de sa fille. Les rumeurs les plus folles avaient alors couru durant des mois quant à ce mystérieux géniteur, et de nombreux noms avaient été avancés. En assignant en justice Dominique Desseigne pour « reconnaissance de paternité », le voile est désormais levé sur l’un des secrets jusqu’ici les mieux gardés. Mais le P-DG du groupe Lucien Barrière, qui devait se présenter aujourd’hui devant le tribunal de Versailles, n’entend pas se laisser faire.

Dominique Desseigne affirme en effet de son côté ne pas savoir s’il est ou non le père de la petite Zohra. Dans un entretien accordé à M, le magazine du Monde, l’homme d’affaires indiquait même ne pas vouloir se soumettre au test de paternité. « Je ne lâcherai rien. Parce que j'ai été correct et que je n'ai rien à me reprocher » aurait-il ainsi confié à ses amis.

Pour le P-DG du groupe Lucien Barrière, Rachida Dati n’était visiblement qu’une « aventure » parmi d’autres et laisse entendre que l’ancienne ministre de la justice avait elle aussi, à cette époque, plusieurs liaisons. Son avocate a même, grâce aux informations récoltées dans la presse, pu dresser une liste de ses amants. Parmi eux, on compterait notamment « un animateur télé, un ministre, un PDG, un premier ministre espagnol, l’un des frères de Nicolas Sarkozy, un procureur général qatari et l’héritier d’un empire du luxe ». De son côté, l’avocate de Rachida Dati s’est refusée à tout commentaire.




Publicité



Facebook