Rémunérations des Députés, l’Ufd/Mbollo mi pour des indemnités de session.


Rédigé le Lundi 9 Janvier 2017 à 15:13 | Lu 57 fois | 0 commentaire(s)


L’augmentation du nombre de députés qui va passer de 105 à 165 importe peu pour l’Ufd/Mbollo mi de Pape Demba Sy. Ce parti de la gauche milite en faveur du changement du mode de rémunération des députés.


Rémunérations des Députés, l’Ufd/Mbollo mi pour des indemnités de session.
L’augmentation du nombre de députés qui va passer de 105 à 165 importe peu pour l’Ufd/Mbollo mi de Pape Demba Sy. Ce parti de la gauche milite en faveur du changement du mode de rémunération des députés. Selon lui, «  on doit allouer aux élus du peuple des indemnités de session ce qui permettra de régler définitivement la question du nombre ». A ce moment, propose le rédacteur de la constitution de 2001, » quel que soit le nombre, on aura pas une masse financière aussi importante parce que le calcul qui est fait par la presse est effarent ». 
Se voulant  un peu plus clair, le secrétaire général de l’Ufd/Mbollo mi d’ajouter : «  si on se limite à donner des indemnités de session, cela va limiter considérablement le budget qui est alloué aux députés. Actuellement, ils ont un salaire, des dotations d’essence et cela crève le budget. C’est pour cela que cette augmentation du nombre de députés pose problème. Si l’on revient à la normale, le député travaille pour le peuple, il vient en session pour représenter le peuple à ce moment il doit avoir des indemnités de session qui lui permettront de régler un certain nombre de problème ». 
Il poursuit : « pour le reste, ceux qui veulent faire de la, politique doivent se donner les moyens de faire de politique ». Car précise -t-il, « on ne doit pas utiliser les institutions de l’Etat pour faire de la politique. 
Pape Demba Sy s’exprimait, ce samedi, au sortir de leur bureau politique. Lequel a analysé essentiellement deux points : le congrès du parti et les élections législatives. Avec ses camarades de parti ils ont exposé trois options qui s’offrent au parti pour les prochaines élections : Aller seul aux élections, prendre part à ces joutes avec la majorité présidentielle ou y aller avec les partis membres de la confédération pour la démocratie et le socialisme (Cds). 
Walf quotidien.


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook