Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

REWMI CONSOMME SON DIVORCE AVEC BENNO


Rédigé le Vendredi 13 Septembre 2013 à 03:12 | Lu 75 fois | 1 commentaire(s)


Sans surprise, l'ancien Premier ministre a quitté la coalition Benno Bokk Yaakaar et se trace une posture d'opposant.


REWMI CONSOMME SON DIVORCE AVEC BENNO
Il aura fallu attendre quatre tours d'horloge pour que la décision tombe. “Le secrétariat national de Rewmi a décidé à l’unanimité que le parti Rewmi quitte la coalition Benno Bokk Yaakaar”, a annoncé hier Abdourah mane Diouf, porte-parole de Rewmi à l’issue de la réunion de ladite instance. Si l’ancien directeur général de la Société des eaux (SDE) n’a pas voulu s’expliquer sur les raisons de ce divorce, des responsables de Rewmi ayant requis l’anonymat pensent que c’est la conséquence d’un “manque de considération” dont leur leader Idrissa Seck fait l’objet.

“C’est une question de cohérence. Lorsque le président de la République ne vous consulte sur rien, et ne prend pas en considération vos remarques, à quoi bon continuer le compagnonnage ?”, s'interroge un haut responsable de ce parti.

D’ailleurs, les signaux de ce clash n'ont pas manqué. Et la visite que le responsable des jeunes de Rewmi, Thierno Bocoum, a rendue à Bara Gaye, à la prison de Cap Manuel, présageait cette rupture. Selon nos interlocuteurs, cette décision est même “tardive” et aurait dû être prise depuis longtemps. “Notre position ambiguë dans Benno Bokk Yaakaar nous a beaucoup pénalisés. Nous ne pouvons pas avoir un pied dans le pouvoir et un autre dans l’opposition. Aujourd’hui, Idrissa Seck doit reprendre sa tournée nationale en commençant par la capitale”, soutiennent-ils.

A ce propos, nos sources signalent que le leader de Rewmi est désormais bien plus présent au niveau du parti. Quotidiennement, confient-elles, il reçoit les militants au siège du parti “jusque tard”.

Cependant, tout le monde ne partage pas la démarche de l’ancien Premier ministre. D’aucuns estiment qu’il aurait dû laisser Macky Sall prendre l’initiative du divorce. “Benno Bokk Yaakaar n’appartient à personne, fulminent-ils. Donc Idy n’avait pas à quitter la coalition. Il devait attendre qu’il en soit exclu et laisser les Sénégalais en juger.”

Quoi qu’il en soit, le secrétariat de Rewmi, qui s’est tenu en l’absence des ministres Oumar Guèye et Pape Diouf en rupture de ban avec le parti, a eu le mérite d’avoir réussi la remobilisation des militants de cette formation politique. Des militants qui, manifestement, ont la nostalgie du terrain politique. “Il faut une vraie opposition dans un pays”, déclare-ton.

Vêtus de couleur orange et noir, les militants de Rewmi ont manifesté leur joie de voir leur leader dans ses (nouveaux) habits d’opposant. Debout sur sa voiture 4x4, le maire de Thiès s’est même offert un bain de foule sous les cris de “Idy président !”. Mais ça, c'est peut-être une tout autre histoire

 




Publicité



Facebook