REVELATIONS - Le serviteur et son maitre : Ahmed Aidara pris au piège de Bougane Gueye Dani


Rédigé le Mardi 13 Mai 2014 à 14:22 | Lu 5370 fois | 4 commentaire(s)



VIPEOPLES.NET - Ahmed Aidara s'est pris à son propre piège en jouant au fidèle serviteur de son patron. Ce proclamant journaliste le plus écouté au Sénégal, il s'est fait à l'idée qu'il pouvait se permettre d'amputer quelques règles de déontologie.

Nous ne pouvons pas justifier la réaction de Ahmed Aidara puisque ce dernier souffre d' ivresse mentale: le dévouement excessif à son patron. Cette situation condamne dés lors le fidèle à rester à jamais aux côtés de son maitre.

A trop vouloir lui faire plaisir en se faisant " langue de serpent " dans l'émission TEUSS, Ahmed apparait aujourd"hui comme la taupe favorite de son boss au point de susciter la méfiance chez les autres. Envisager alors de travailler pour une autre presse demeure quasi impossible pour lui car son dévouement excessif lui a causé du tord et Ahmed le sait. Tout le monde peut quitter le groupe de presse sauf lui. Bougane a joué avec lui en l'apprivoisant comme le chien et son maitre. Il est contraint psychologiquement à rester aux côtés de ce dernier malgré lui, au cas contraire, sa crédibilité serait mis au jeu.

Pour comprendre donc la dévotion de Ahmed Aidara, vipeoples.net sait qu'il faudrait d'abord comprendre ce qui se passe dans sa tête, particulièrement sa psychologie :

Le serviteur Ahmed Aidara se dévoue à son maître, Bougane Gueye Dani au point de considérer qu'il a changé de nation et qu'il a adopté celle de son maître. Donc, il a épousé tous les sentiments, toutes les vues, toutes les inclinations, toutes les volontés de ce maître et même il s'y est dévoué jusqu'au sacrifice de sa propre vie. Le maître en retour lui promet affection, avancement, fortune. Il ne s'agit donc pas d'une simple relation de services, d'un simple échange de services et de récompenses, mais d'un dévouement total, d'un don de soi d'une part, d'une affection de l'autre.  Quoiqu'il y ait une hiérarchie et que le maître soit supérieur au fidèle, maître et fidèle sont l'un à l'autre, presque un en deux.

Pour le journaliste de Zik FM il est donc hors de question de heurter le " seigneur " perché dans son trône . Pour cela, il se fera éternellement serviteur du roi.


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook