Propos insolites en politique: Des propos qui nous font rire


Rédigé le Jeudi 4 Juillet 2013 à 09:51 | Lu 753 fois | 2 commentaire(s)


VIPEOPLES.NET Faire un tour des propos absurdes des politiciens? Voila un angle qui mérite d'être parcouru. Un petit ZOOM sur leurs déclarations est bien nécessaire et amusant. Voici quelques propos qui vous feront sans doute sourire!


Propos insolites en politique: Des propos qui nous font rire
Le cas Me El hadji Diouf et Souleymane Ndéné Ndiaye

Me El Hadj Diouf : « Souleymane Ndéné dit à ma Femme que Doyaloul SI Moom » « Je lui ai pris son joyau en diamant, la femme de ses rêves »

Joint par Walf grand place , Me El hadji Diouf. Répondant à ceux qui soutiennent qu’il jalouse son frangin, tonne : « Entre nous deux, qui doit avoir mal ? La dame est dans ma maison. Dans cette histoire, c’est moi le vainqueur. Par arrogance, il a répudié la jeune fille qu’il avait épousée à l’âge de 17 ans alors qu’elle était en classe de 4e. Comme elle est d’une forte personnalité, elle a dit niet à tout retour. » Et le candidat déclaré à la Présidentielle de 2012 de révéler : « Il dit partout : damaka doon yar (je l’éduquais). Quand on se rencontre dans les cérémonies familiales, il fait les yeux doux à ma femme en lui répétant doyaluma ci yaw (je te désire toujours, Ndlr). »


Propos insolites en politique: Des propos qui nous font rire
Farba Senghor, Lors d’un débat à la télévision de Sidy Lamine Niasse,  ironise le discours présidentiel de Macky Sall

"le père Noël est venu, il a ramassé tous les cadeaux qui étaient dans la maison qu’il est venu présenter à la famille. Voilà ce que le président Macky Sall a fait".

Propos insolites en politique: Des propos qui nous font rire
DIENE FARBA SARR, Le directeur général de l’Apix sur les larmes de Idrissa Seck

"les Sénégalais ne sont plus sensibles aux larmes. On a plus envie de rire que de pleurer. Car c’est une thérapie ». « Nous avons vu couler tellement de larmes que ça ne nous fait absolument aucun effet », se moque t-il


Propos insolites en politique: Des propos qui nous font rire
El Hadji Malick Gakou se prononçant sur son mutisme depuis  sa démission  du gouvernement :

« Je travaille à faire de l'Afp le plus grand parti du Sénégal, Même aujourd’hui on ne m’entend pas, je suis obligé de vous parler parce que vous êtes mes frères, mais aujourd’hui je parle mais vous ne m’entendez pas»



1.Posté par Reine Peulh le 10/05/2013 18:31
Me El Hadji Diouf loooooooooooooooooooool c'est pas des choses à dire , je ne peux m'empêcher de lacher des barres

2.Posté par africa le 04/07/2013 11:01
Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitre bayil yoyou waaaaaaaaaaaaay

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook