Pour pratiques jugées esclavagistes : « L’Unesco ne veut plus de la fille d’Aminata Tall


Rédigé le Samedi 7 Décembre 2013 à 13:14 | Lu 129 fois | 0 commentaire(s)


Mame Fatim Guèye, la fille de la troisième personnalité de l’Etat, Aminata Tall, va sans doute quitter sa fonction d’ambassadrice déléguée du Sénégal auprès de l’Unesco. Elle serait accusée de pratiques qualifiées d’« esclavagistes ».


D'après, La Tribune, des informations qui proviennent de France rapportent que la justice de ce pays serait sur le point de poursuivre l’ambassadrice déléguée du Sénégal auprès de l’Unesco pour « pratiques esclavagistes » sur ses domestiques. Celles-ci sont venues du Sénégal et perçoivent un misérable salaire de 160 euros par mois. Elles ont profité de l’absence de Mame Fatim Guèye pour sortir et vilipender la fille d’Aminata Tall auprès des organismes de défense des émigrés.
Leral



Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook