Plusieurs millions à Cissé lô et Mbaye Ndiaye pour leur fidélité à Macky : Et si Thierno Bocoum avait raison en parlant de gestion nébuleuse ?


Rédigé le Jeudi 24 Octobre 2013 à 17:15 | Lu 60 fois | 0 commentaire(s)



Plusieurs millions à Cissé lô et Mbaye Ndiaye pour leur fidélité à Macky : Et si Thierno Bocoum avait raison en parlant de gestion nébuleuse ?
Si la révélation faite par Me El haji Diouf n’est démentie, Moutapha Niasse devra forcément s’expliquer sur un pan de la gestion des fonds de l’Assemblée Nationale qu’il dirige. 
Forcément oui, parce que la divulgation faite par le tonitruant avocat et député est tout simplement scandaleuse. Me el hadji diouf, député à l'assemblée nationale a révélé au cours de l'émission faram facce de la Tfm, le rappel fait des salaires, indemnités et avantages aux députés à Moustapha Cissé Lô et Mbaye Ndiaye, renvoyés lors de la 11e mandature (2007/2012). 
Oui pour rappel, Mbaye Ndiaye et Moustapha Cissé Lô ont été déchus de leur mandat de député en 2009 par le clan de Wade qui les considérait comme des auto-exclus de l’Institution parlementaire. Ils avaient osé ramer à contre-courant de la volonté du tout puissant Wade d’alors, qui voulait faire débarquer Macky Sall, l’actuel Prézi du Sénégal. Ce dernier avait aussi osé demander la comparution de Karim (l’actuel célèbre détenu) devant l’Assemblée Nationale qu’il dirigeait. Un sacrilège que Wade ne lui a pas pardonné, aboutissant à son exclusion malgré la médiation de célèbres personnalités (Serigne Bara le regretté khalife de mourides et bien d’autres) 
Si on comprend bien Me Elhaji Diouf, le salaire de toutes ces années, que dis-je, tous ces mois ou jours en dehors de l’hémicycle leur a été remboursé au franc près. 
C'est-à-dire, plus clairement leurs salaires mensuels depuis 2009, leur consommation d’essence, leurs frais de logements et autres avantages de députés, tout, tout leur ont été remboursés par Moustapha Niasse. 
Sur la base de quoi ? Se demande le commun des Sénégalais. Car aucune décision de justice allant dans ce sens n’a été rendue. Du moins on ne l’a entendue nulle part. 
Quels que soient ses pouvoirs, la deuxième personnalité de l’Etat, enfermé avec quelques proches dans un bureau, a-t-il le droit de distribuer aussi généreusement nos sous, durement acquis en cette période de crise mondiale ? 
Car si tel était le cas, le rappel pourrait s'élever à plusieurs dizaines voire même des centaines de millions de francs Cfa et serait inédit dans l'histoire de l'assemblée nationale du Sénégal. 
Mais nos raisons de croire en ces propos de El haji Douf se fondent sur le fait qu’il ait révélé cette affaire aux allures de scandale devant Moustapha Cissé Lô, qui l'a même confirmé au cours de l'émission. 
Moustapha Niasse ne manquera pas d’éclairer notre lanterne et celui du commun des Sénégalais. Wait and see !




Publicité



Facebook