Pierre Goudiaby se braque contre l'Etat de Macky Sall "Advienne que pourra, la lutte contre l'érection de ce mur de la honte ne fait que commencer!"


Rédigé le Lundi 14 Avril 2014 à 02:11 | Lu 171 fois | 2 commentaire(s)



Le moins que l'on puisse dire est que l'architecte Pierre Goudiaby est déterminé à croiser le fer avec l'establishment. En effet, "Atepa", comme ses proches le surnomment, a laissé entendre juste après la libération des Malal Talla, Fadel et autres : "Advienne que pourra, la lutte contre l'érection de ce mur de la honte ne fait que commencer". 
Interpellé par Dakaractu sur par quel bout il veut aller en croisade avec l'Establishment qui, soit dit en passant compte ériger l'ambassade Turque sur la Corniche, Pierre Goudiaby a soutenu que la bataille sera d'abord juridique. Il nous révélera avoir pris les attaches de Me Boucounta Diallo aux fins de porter plainte contre X entre autres procédures. 
En appoint, d'autres avocats seront mis à contribution, notamment Me Massokhna Kane, lequel, dit-il, lui a assuré qu'il sera du combat. 
"Nous allons continuer ce combat et croyez moi, cette ambassade ne sera pas érigée sur ce site" martèlera Atepa, apparemment furax.

       "Le Terrou Bi et le Virage ont falsifié des documents!"

Très amer, mais ne perdant pas pour autant de sa légendaire verve, l'architecte renchérira que la bataille juridique concernera également les deux établissements hôteliers que sont le "Terrou Bi" et "Le Virage". 
A l'en croire, ces deux complexes "ont falsifié des documents, notamment des permis de construire". Invité à être plus explicite, il poursuivra qu'ils ont fait des déclassements qu'il qualifie "d'abusifs". Or, s'il doit y avoir déclassement cela doit concerner, dans ce cas, l’intérêt national alors que ce sont des établissements privés.

DAKARACTU




Publicité



Facebook