PAUL MAURICE-MALAL NDIAYE POUR DONNER LE TON LE 10 NOVEMBRE ?


Rédigé le Lundi 28 Octobre 2013 à 17:22 | Lu 93 fois | 0 commentaire(s)



PAUL MAURICE-MALAL NDIAYE POUR DONNER LE TON LE 10 NOVEMBRE ?

Le premier combat de la saison de lutte pourrait se tenir le 10 novembre entre Paul Maurice et Malal Ndiaye. Un combat qui sera doté du trophée «Wadjal drapeau Meds» à Iba Mar Diop. C’est ce qu’a révélé le promoteur Serigne Modou Niang qui attend tout de même le feu vert du Cng pour rendre officielle cette décision.

La saison de lutte avec frappe va démarrer officiellement le 1er novembre. Le premier choc de cette année pourrait se tenir le 10 novembre au stadium Iba Mar Diop. Le promoteur Serigne Modou Niang a encore pris les devants en montant une affiche alléchante : Paul Maurice et Malal Ndiaye, dotée du trophée «Wadjal Drapeau du Meds». «Tout est fin prêt pour que je démarre la saison à cette date. Mon souhait est de faire comme l’année dernière, en débutant avec le trophée Wadjal Meds. Nous n’attendons que l’aval du Cng pour ouvrir le bal», a laissé entendre le patron de Mouniang production.

A la veille de chaque ouverture de la saison, le comité national de gestion de la lutte (Cng) doit réunir les promoteurs pour la régularisation des combats et l’octroi des dates. Ce qui n’est pas encore le cas, si l’on en croit Diamé Diop, secretaire général du Cng. «Nous attendons l’autorisation du ministère des Sports pour l’octroi des dates. Il faut son autorisation pour lancer le démarrage des activités de la saison. Mais nous allons commencer la vente des licences de promoteur dès demain (aujourd’hui)», a souligné l’administrateur de la structure d’exception.

Serigne Modou Niang cherche un portefeuille de 300 millions

Pour prendre les devants, Serigne Modou Niang a déjà entamé des discussions très avancées avec des lutteurs de renom pour le drapeau du Meds. «Nous sommes en phase de finalisation. Il ne reste que des détails à régler. Je ne peux pas vous dévoiler les noms des lutteurs, mais ce sera un grand choc», dit-il. Mouniang veut boucler rapidement l’affaire pour espérer présenter les lutteurs, lors du combat Paul Maurice-Malal Ndiaye.

L’un des promoteurs les plus actifs dans l’arène avait organisé plus d’une vingtaine de journées la saison dernière entre le stade Demba Diop, les tournois en banlieue et l’intérieur du pays. Pour la saison qui se profile à l’horizon, le patron de Mouniang Production s’est fixé comme objectif de faire mieux que la saison passée. «On cherche chaque année à progresser et mon souhait est d’organiser plus de 30 journées cette saison. Je sais que c’est possible. Avec l’aide des sponsors et sur fonds propres nous pouvons y arriver», dit-il avant de poursuivre : «nous cherchons 300 millions pour notre programme de cette année».

 



Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 22:20 CAN féminine de handball : le Sénégal disqualifié



Publicité



Facebook