Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Nomination d’Abou Abel Thiam à l’ Artp : Tounkara va attaquer le décret présidentiel devant la Cour Suprême


Rédigé le Lundi 20 Janvier 2014 à 12:04 | Lu 383 fois | 0 commentaire(s)



La nomination d’Abou Abel Thiam au poste de Président du collègue des délégués à l’Agence de régulation des télécommunications et postes (Artp) fait couler beaucoup de salive. Mamadou Sy Toukounka, animateur à la 2stv de l’émission Senegal Ca Kanam s’indigne à son tour d’une telle décision. Très remonté contre le choix du chef de l’Etat, l’animateur de la 2sTv envisage d’attaquer la décision de Macky Sall devant la Chambre administrative de la Cour suprême.

A travers un communiqué rendu public il a fait part de sa décision au chef de l’Etat.  « Senegaal ca kanam, (son émission matinale), compte demander à la Cour suprême d’annuler ce décret de nomination de votre porte-parole comme président du collège des délégués de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes ».

Pour M. Tounkara, la fonction de président du collège des sept délégués de l’Artp demande une « expertise sérieuse ». Or, souligne-t-il, « l’annonce effectuée dans les journaux stipulait clairement que les postulants doivent avoir au minimum un niveau de bac + 4 ».
Pour lui, la nomination d’Abou Abel Thiam ne peut être justifiée que par sa « proximité » avec le président.
« Ce qui n’est pas dans l’intérêt du secteur des Télécommunications, encore moins de celui de notre cher pays », s’inquiète M. Tounkara, qui par ailleurs informe que le niveau d’études du porte-parole du président n’atteint pas un bac + 4. Abou Abel Thiam est un «  instituteur et journaliste formé sur le tas. Et il n’a aucune expertise en régulation des télécommunications », dit-il.

(Source : Le Quotidien)




Publicité



Facebook